Lyon (69)-4

Publié le par camus

 

Lyon, Rhône

Dernier Jour

 

 

Bon ce n'est pas une journée complète mais une

jolie matinée qui méritait un article pour elle toute

seule, pas de jalouse ainsi. En ce beau samedi

matin, le beau était toujours là, première étape, le

Point-du-Jour (du moins me semble t'il que c'était

là) car j'avais quelques victuailles à offrir à mes

parents, mon frère et ma belle soeur, j'avais

déjà acheté les cartes postales la veille que je me

suis empressé d'écrire pour les envoyer de Lyon

avant mon départ. Ensuite, direction Fourvière

pour revoir la fameuse basilique.

 

 

 

IK8 Basilique de Fourviere, Lyon

un détail au dessus de l'entrée

 

 

Notre-Dame-Fourvière est très connue, elle

est un peu ce que Notre-Dame-de-Paris est à la

capitale, Notre-Dame-de-la-Garde à Marseille et

Saint-Michel à Bordeaux, la basilique est indisociable

de la cité lyonnaise et forcément tout le monde vous

la montre d'un blanc immaculé. Et bien moi pour

le coup je ne vais la montrer qu'en noir et blanc !

 

 

 

IF6 Basilique de Fourvière, Lyon

Qui sait comment appelle t'on les anges

avec quatre ailes ? Les séraphins en ont

6 si ça peut vous aider

 

 

 

Nous avions déjà pû voir l'extérieur et la

crypte mais nous n'avions pu rentrer dans le

choeur si chargé en couleur, si lumineux, si

chaleureux, vraiment ça en met plein les mirettes

et la encore on ne peut que se taire devant un

tel chef-d'oeuvre. Des fresques, des colonnes,

des arches, des bas-reliefs, des sculptures, des

vitraux, des détails qui fourmillent dans tous

les sens, extraordinaire.

 

 

 

IF7 Basilique de Fourvière, Lyon

 la crypte, simplement magnifique

 

 

 

En quittant le choeur après nous êtres

longuement extasiés, nous retrouvons les grands

escaliers surveillés par cet ange majestueux et

ses deux paires d'ailes, il doit faire partie de la

caste des chérubins, les troisièmes plus proches

de Dieu (après les Supériorités, une caste à part

supérieure aux autres, puis les séraphins et enfin

les chérubins, les autres étants les trônes, les

principautés, les puissances, les vertues, les

anges et les archanges). Je contemple un certain

temps cette créature divine, il semblerait

presque qu'une complicité se forment entre nous.

 

 

 

IF8 Basilique de Fourvière, Lyon

 le fond de la crypte avec l'autel

 

 

 

Nous retournons dans la crypte, si apaisante, si

seraine, si belle, c'est peu commun d'en voir une

aussi éclairée, nous étions déjà restés un moment

le premier jour, je ne saurai dire si je la trouvait

encore plus belle à mon second et dernier passage.

 

 

 

 

IH1 Basilique de Fourvière, Lyon

 le choeur en travaux

 

 

 

La basilique Notre-Dame-de-Fourvière était

un indispensable et n'en voir qu'une partie aurait

été un crime de lèse-majesté et comme pour le

coup sa majesté, c'était moi, quelle ne fût ma

joie lorsque j'ai pû enfin admirer la nef, puis

nous sommes sortis et avons visiter les chapelles

latérales, il faut sortir pour les explorer et ma

foi, ce fût un détour très plaisant avant de nous

pencher au belvédère pour admirer la vue. Ne

rêvez pas j'ai toujours le vertige et ce fût

un supplice de prendre quelques photos.

 

 

 IG7 Basilique de Fourvière, Lyon

la basilique vue de l'extérieur

 

 

 

Enfin, il était temps de reprendre le TGV

direction Paris, après avoir quelque peu galérer

pour retrouver la gare de Perrache, nous avons

pris un petit brunch (bien que je n'aime traîner

pour prendre le train) dans la gare et nous nous

sommes dit au revoir en espérant nous revoir

bientôt. Et là tout le monde se dit : "Bizarre

que ce tordu d'Amaury ne nous ai pas dégoté

quelques histoires macabres et lieux glauques

aux relants de fantasque." Et bien si, et

 c'est la plus grosse partie de mon travail

photographique sur Lyon, toute la série en

noir & blanc qui j'en suis sûr vous a atrocement

manqué. Les origines de Lugdunum, les anecdotes

historiques bizarres, les légendes du Vieux Lyon,

les traboules et Sainte-Blandine, les symbôles

très étranges de la cathédrale et de Saint-

-Martin-d'Ainay et les rituels occultes de Saint-

-Jean aux Mînîmes. Mais oui c'est pour bientôt.

Sur ce bonne fin de journée à toutes et à tous !

 

 

Publié dans Photos

Commenter cet article

peintrefiguratif 03/03/2013 11:03

on va voir la suite de ton voyage en TGV

camus 03/03/2013 15:31



J'ai pas pris le TGV en photo ^^ mais voici la suite et la fin de mon voyage à Lyon en cette belle après-midi.



Mina/Jacqueline 02/03/2013 23:02

cher Amaury!!! J'ai changé de plateforme en été 2011 mais j'ai gardé le premier blog pour la communauté de Charlotte.
Je ne publie presque plus sur OB et je t'avoue que j'ai du mal à tout suivre....
Tu es toujours intrigant dans tes photos et le charme du N/B fait toujours autant d'effet!
Bises romaines

camus 03/03/2013 15:30



Ah mais tout le monde se fait la malle d'over-blog, mais apparement même sous d'autres cieux, tu as su parcourir les mers et les oceans pour te retrouver sous mes lattitudes et m'envoyer ce
gentil petit mot. Merci à toi Jacqueline, et bien il me reste plus qu'à te suivre et à te trouver sur ton nouveau site.



peintrefiguratif 28/02/2013 13:16

elle est magnifique cette basilique et nous avons assisté à la messe de la fête de la lumière et avant une procession riche en émotion

camus 03/03/2013 15:28



Je suis d'accord avec toi sur la beauté de la basilique, la fête devait être chargée en émotion très certainement.



sittelle 18/02/2013 19:08

Les anges à 4 L ? ils bossent chez moi, à côté chez Renault ! non ? !!! superbe reportage, merci; passe une belle semaine,, pas trop de boulot il fait beau !

camus 18/02/2013 19:24



Non mais dis moi, ne seraient ce pas les anges gardiens de Flins ?! Merci pour tes compliments et oui il fait beau, c'est agréable.



divagations-et-balades 18/02/2013 11:04

Bonjour ! Très belle idée que ce reportage en noir et blanc qui, à mon avis permet de mieux jouer de la lumière que la couleur. J' ai fait votre connaissance sur un commentaire que vous avez laissé
chez Sitelle.J' ai apprécié Hollandouille 1er que j' appelle Sa Mirobolance 1er.Et je me suis faite souvent la même réflexion que vous sur l' étrange coïncidence du mauvais temps et de l'
intronisation flambesque.
Amicalement

camus 18/02/2013 19:23



En fait je suis spécialisé dans le noir & blanc, c'est mon truc, et comme mes photos ont souvent un aspect mystérieux et inquiétant, ça colle très bien avec le sujet de mes reportages
consacrés au patrimoine fantastique et merveilleux de la France (et plus loin encore). Pour ce qui est de Flamby Ier, je m'étais promis de ne pas faire de politique sur les blogs (si on peut
appeller ça de la politique quant à la régence de Mirobolance ou Hollandouille... ça y est je recommence) mais il faut avouer que le temps économique, politique, social, climatologique est
maussade pour ne pas dire merd...que et je me rappelle d'une commémoration en compagnie de Sarko Ier devant la flamme du soldat inconnu, déjà il y avait un signe avant coureur ^^. Avant bon ceci
est un dérapage de ma part (bien que tout le monde sait que je verrai bien notre président avec une pomme dans la bouche et de la salade dans le croupion sur un plat de l'Elysée) ça ne devrait
plus arriver haha ! Chère Divagations-et-Balades, au plaisir.