Lyon (69)-3

Publié le par camus

 

Lyon, Rhône

Troisième jour

 

 

Vous n'êtes pas encore lassés ? Alors ça

tombe plutôt bien car nous attaquions à

grandes enjambées la dernière journée complète,

direction le cimetière de Loyasse, c'est un peu

le Père-Lachaise lyonnais avec toutefois un

avantage sur le panorama qu'il offre. interdiction

de prendre des photos... très bien je range

l'appareil et nous déambulons calmement dans

ce sanctuaire, aujourd'hui sera une journée

phare pour mon article consacré aux mystères

de Lyon, d'abord avec le cimetière ou j'y ai vu

une superbe pieta et une sépulture égocentriquement

plus haute que les autres, l'art de se croire supérieur

à tout le monde même dans la mort.

 

 

 

darkness-hour 7774

 c'est haut hein ?

 

 

Je retrouve ma bien-aimée cathédrale/primatiale

Saint-Jean dans le Vieux Lyon pour y déchiffrer

en particulier les médaillons de la façade et du

tympan, j'y passe un bon moment, ensuite nous

visitons une partie des traboules, si je connais

quelques bizarreries sur Saint-Jean, je connais

aussi une légende concernant les traboules, les

visiter en compagnie de Jacqueline est un grand

moment de bonheur, surtout qu'elle est beaucoup

plus culotée que moi pour ouvrir les portes closes.

 

 

 

darkness-hour 7779

 bon là c'est l'inverse on est tout en bas

 

 

Si nous avions commencé à visiter les traboules

dès le premier jour, aujourd'hui nous avons

enfoncé le bouchon lyonnais un peu plus loin

en sillonant les rues à la recherches des traboules

les plus secretes, j'ai pris un grand plaisir à créer

des angles vertigineux dans ces labyrinthes

verticaux, ces cours enfermées entre ces murs

roseâtres et orangés, prenant mon courage à

deux mains et surtout à deux pieds, nous avons

gravis quelques escaliers en colimaçons pour

atteindre des sommets de 7 étages au

coeur des traboules.

 

 

 

darkness-hour 7780

 j'adore les courbes et les couleurs dans les traboules

 

 

Mais l'autre bonne surprise de cette visite

fût la présence de mon amie Gabrielle qui

étudiait sur Lyon à ce moment et que nous

avons inviter à se joindre à nous pour le

déjeuner, qui fût très bon, et pour une

partie de la visite. Ce fût un très bon

moment, j'en garde un excellent souvenir

et même si j'ai comme d'habitude trop parlé

(je suis pire qu'une vieille pie faut pas me

lancer), j'ai pris beaucoup de plaisir à réunir

autour de moi ces deux charmantes personnes.

Gabrielle, si tu me lis, merci d'avoir passé

une petite partie de cette journée avec nous.

 

 

 

darkness-hour 7783

on s'y perdrait facilement et ce n'est pas de la légende

 

 

Quelques traboules plus tard, nous quittions

notre charmante blondinette pour la laisser

retourner à ses occupations et quant à nous

reprendre notre visite. J'avais très envie de

voir de plus près, l'église Saint-Paul, pas qu'elle

occuppait une place de choix concernant les

légendes lyonnaises mais plutôt sur un autre

reportage concernant l'architecture religieuse de

la cité. Et oui, Fourvière, Saint-Irénée, Saint-Jean,

Saint-Pothin, Saint-Martin, Saint-Polycarpe,

Saint-Bernard, Saint-Georges (en fait je l'ai

pas faite celle là), La Rédemption et j'en passe,

vous ne trouvez pas que ça fait beaucoup d'église ?

 

 

 

darkness-hour 7803

 les merveilleux anges musiciens de Saint-Paul

 

 

A l'époque nous étions une bonne dizaine sur

le coup pour ce reportage, dont 7 lyonnais

(ou balieusards de Lyon), il fallait choisir le

meilleur, bref il ne pouvait en rester qu'un et

le Connor McLeod ce ne fût pas moi puisque

dont les préférences du jury, je ne suis arrivé

que second, bah pas grave, vu les bons moments

que j'ai passé, ce que je me suis enfilé dans

l'estomac et ce qui m'a ébloui les mirettes, il

n'y a absolument aucun regret là dessus.

 

 

 

darkness-hour-7805.JPG

 j'ai adoré cette église

 

 

Pour en revenir à Saint-Paul, l'une des plus

vieilles églises de Lyon, nous avons eu la joie

d'être guidé par le curé, un monsieur très

interessant, nous avons découvert beaucoup

de petites et de grandes merveilles en ces lieux.

Après avoir tournicotté encore un peu dans

le Vieux Lyon, il fallait impérativement conclure

sur l'un des quartiers les plus emblématiques de

la ville, La Part-Dieu, le quartier des affaires

avec ses gratte-ciels, son centre commercial, sa

gare et ses racailles, bah ouais il en faut bien.

En toute honnêteté nous commencions à être bien

fatigué à ce moment là et puis l'ambiance n'est

pas du tout la même mais étant passionnés par

les constructions de grandes hauteur, il me fallait

le visiter, petit quid des immeubles les plus hauts.

 

 

 

darkness-hour 7809

 Tour EDF (82 m) qui se verra réabilitée à partir

de cette année et sera reliée aux futures Silex 1

(32 m) et Silex 2 (120 m) pour 2016

 

 

 

darkness-hour 7811

Le Britannia  (66 m)

 

 

darkness-hour 7812

 Tour M+M (60 m) et je ne sais pas pourquoi

elle apparait toute compressée sur le blog !

 

 

 

darkness-hour 7813

 Tour de la Cité Administrative (58 m)

 

 

darkness-hour 7814

 Tour Part-Dieu (165 m) dite Le Crayon, la

plus haute de la ville et accessoirement la plus

haute de France en dehors de la métropôle parisienne.

 

 

 

darkness-hour 7816

 Tour Part-Dieu-Garibaldi (66 m)

 

 

darkness-hour 7820

 Tour Axa (74 m) en déconstruction pour laisser

la place à la tour InCity qui avec son mât devrait

culminer à 200 m et qui deviendra donc le troisième

plus haut gratte-ciel de France après First (231 m) et

Maine-Montparnasse (210 m) en 2014

 

 

 

darkness-hour 7822

 Tour Oxygène (115 m), la petite

dernière pour le moment

 

 

 darkness-hour 7823

Tour Swiss Life (82 m) et qui apparait

complètement écrasée à son tour, incompréhensible

 

 

Je ne connais pas la hauteur de la cheminée

derrière la tour Swiss Life, il existe deux autres

grands imeubles, la tour Lafayette (60 m), la

plus haut nord du quartier de la Part-Dieu et

la tour de la Caisse d'Epargne (63 m) toute de

brun vétue, cachée par Oxygène. La tour métallique

de Fourvière (85 m) reste l'édifice culminant le

plus haut car se situant sur le sommet de la colline

de Fourvière, il reste quelques hauts immeubles

comme la tour CIRC (70 m) plus haut sud et la

fameuse tour Panoramique (80 m) au coeur du

quartier de la Duchère ou encore la résidence des

Battières (63 m) dans le quartier du Point-du-jour.

Il existe une résidence appellée "Les Gratte-ciels" à

Villeurbanne non loin de là, mais ils ne culminent qu'à

65 m tout comme la mairie de la même ville. Ceux qui

veulent connaître les hauteurs d'autres édifices célèbres

n'ont qu'à me demander, je n'ai pas la science infuse

mais ma base de données est assez étoffée, la basilique

Notre-Dame-de-Fourvière se dresse à 56 m du sol

par exemple, mais elle reste moins élevée que l'église

de l'Annonciation (60 m) dans le quartier de Vaise.

 

 

Nous sommes ensuite allés jusqu'à la gare

des Brotteaux un peu plus au nord avec de nous

en retourner exténués au nid pour nous reposer

mais nous avons quand même pensé à emprunter

le tramway juste pour l'essayer (enfin pour moi),

c'est avec les jambes en miettes que la journée se

concluait, bien sûr il y avait encore des tonnes de

choses à voir et à faire mais nous en resterons là.

Demain, grand départ pour la capitale, mais avant,

la visite de la basilique Notre-Dame-de Fourvière

fermée pour cause de travaux, c'était la dernière

occasion de la voir et nous avons sauté dessus mais

ceci sera l'histoire de mon prochain article.

 

 

Publié dans Photos

Commenter cet article

Océanique 16/02/2013 19:49

Hier j'étais près de la Basilique d'Ainay et ayant du temps j'y suis entrée suis allée directement à la chapelle Sainte Blandine puis j'ai fait le tour de l'édifice. J 'ai bien sûr pensé à notre
visite j'ai d'ailleurs pris une carte à ton attention. Bisous

camus 17/02/2013 19:30



Oui je me rappelle de la carte de la basilique que tu avais prise pour moi, je l'ai offerte à ma meilleure amie avec qui j'aurai tellement aimé partager tous ces moments, je lui ai raconté la
beauté et la tranquilité de cette basilique ainsi que les bizarreries qui s'y trouvent, je sais que cette carte est entre de bonnes mains et qu'elle en a pris soin jusqu'ici, sympa de se
rappeller de cet endroit.



peintrefiguratif 15/02/2013 12:56

ah la fourvière était en travaux
j'espère que tu as pu voir la beauté intérieur
bonne journée

camus 17/02/2013 19:27



J'ai pu voir la beauté intérieure, pas de soucis et merci pour le 4 000ième commentaire ^^



peintrefiguratif 13/02/2013 20:21

eh bien tu as fait le tour des tour de Lyon
j'aime aussi les traboules avec les couleurs comme tu dis roses et orangées
bonne soirée

camus 14/02/2013 07:54



Oui j'en ai vu un grand nombre etles prochaines promettent des plus belles que celles édifiées dans les années 70, elles ont trop mal vieillies. Formidables hien les traboules et leurs couleurs,
j'ai adoré. Merci beaucoup pour ta petite visite, Je suis encore très pris ces derniers jours alors ça fait du bien de te lire.



Martine Eglantine 10/02/2013 06:47

J'aime bien le crayon. Bon dimanche Amaury. Bises

camus 10/02/2013 13:11



La tour a effectivement cette forme c'est un surnom sympa.



nadia-vraie 10/02/2013 05:52

merci Amaury pour ton souhait.
Tu en as visité des Églises.
la tour part-Dieu est très belle. mais je n'aime pas les édifices en hauteur, je trouve que ça enlève tout cachet.
Bon dimanche et à bientôt.

camus 10/02/2013 13:09



La ville a eu l'intelligence de ne pas coller le quartier des affaire avec le Vieux Lyon, heureusement, contrairement à Marseille ou le Prado cotoie le vieux port. Merci à toi pour ta gentille
visite, prends soin de toi.