Chasseur de légendes 89

Publié le par camus

 

Journal de bord d'un chasseur de légendes

Chapitre 89

Le Lion et le Dragon

 

 

Autant le dire tout de suite, le Luxembourg n'est

pas une contrée réputée pour ses fées, ses fantômes

et autres créatures merveilleuses, la cité trônant au

centre du Grand-Duché se veut sérieuse et attaché à

la terre qui supporte le poids de toutes les divagations

humaines, c'est donc en terrain carthésien que je

m'aventurait. La présence d'une cathédrale et de

plusieurs églises de belle importance indiquait les origines

religieuses de la ville, impossible de ne pas y dénicher

quelques merveilles du symbolisme et quelques mystères

de l'hermétisme.

 

 

 

IJ7 Place des Martyrs, Luxembourg

 

 

Il y a un curieux récit populaire relatant

l'origine de la ville de Luxembourg, une histoire

certainement affiliée aux mythes germaniques, qui

voudrait que la cité soit batie sur le dos d'un énorme

dragon endormi dans un profond canyon. La ville

haute correspondrait donc à cette description pour

le moins loufoque, le canyon en question serait la vallée

de la Pétrusse et celle de l'Alzette un peu plus loin. On

pourrait ajouter que les flèches de la cathédrale

symboliseraient les cornes et les tours pointues, les

extrémités des ailes et de la queue pour donner un

ensemble vraiment biscornu.

 

 

 

IJ8 Cathédrale Notre Dame, Luxembourg

 

 

Le dragon, symbôle de puissance et de vitalité dans

beaucoup de croyances serait donc l'un des animaux

fabuleux fondateur du Grand-Duché, l'autre étant le

Lion, la force brute et le charisme, représenté par

Saint-Marc que les catholiques. En effet, en étant

un tant soit peu attentif, nous pouvons dénicher beaucoup

de sculptures et de représentation diverses de l'animal

qui est l'emblême même du pays. Tout comme le dragon,

le lion est souvent adoré dans maintes croyances, ces deux

animaux font même partis des calendriers astrologiques

(chinois pour le dragon et chrétien pour le lion).

 

 

 

darkness-hour-0138.jpg

 

 

En revanche, aucune trace du dragon, ni dans

les écrits, ni dans les représentations, ou alors le

bougre est vraiment discret. Ce qu'il y a d'étonnant

au Luxembourg, c'est le mélange des genres, le

classique vieillot se mèle avec le contemporain

moderne pour donner naissance à un bestiaire pour

le moins atypique. Cathédrale en tête, les rencontres

avec les êtres de pierres et de marbres laissent

rarement indifférent.

 

 

 

IJ1 Cathédrale Notre Dame, Luxembourg

 

IJ2 Cathédrale Notre Dame, Luxembourg

 

IJ3 Cathédrale Notre Dame, Luxembourg

 

 

Place des Martyrs nous assistons à un curieux

spectacle offert par les créations d'un artiste

que je crois être Igor Mittoraj (sans certitude

mais c'est assez ressemblant), face au siège d'

Arcelor (première photo), les visages et les

silhouettes occupant le parc se dessinent dans

notre imagination pour laisser place à un univers

fantasmagorique.

 

 

 IJ4 Place des Martyrs, Luxembourg

 

 

En parcourant cette verte place du souvenir, je

me remémore l'histoire du célèbre Monument

du Souvenir ou Gëlle Fra situé à l'extremité sud

de la Ville-Haute et de ses fortifications. Dédiés

aux luxembourgeois tombés durant les deux Guerres

Mondiales ainsi que celle de Corée, il jouit d'une

petite anecdote assez curieuse. Voici en gros ce

qui s'est passé.

 

Durant l'occupation nazie en 1940, les autorités

décidèrent de faire abattre le monument inauguré

en 1920. La femme en or se dressant au sommet de

l'obélisque de 21 m ainsi que son socle fûrent détruits.

Le même jour, le 19 octobre 1940, l'armée allemande

tenta de faire tomber l'obélisque mais ce fût un

échec, les cordes cédèrent. Les étudiants et ceux

de l'opposition luxembourgeoise manifestèrent et

défilèrent dans la ville. Quelques jeunes seront

arrêtés, interrogés et battus. Il faudra attendre le

21 octobre pour que le monument soit entièrement

démoli, mais l'aura qui semblait protéger le Gëlle Fra

jusque là ne disparu pas pour autant puisque ce sont

les habitants qui fûrent protégés par cette

mystérieuse force.

 

 

 

IJ5 Place des Martyrs, Luxembourg

 

 

Le même jour, 48 personnes fûrent arrêtées et

passées à tabac mais les habitants fûrent plus

unis que jamais et montrèrent une hargne et une

détermination ainsi qu'un patriotisme à toute épreuve.

L'aura de Gëlle Fra est toujours présente sur la

ville, les habitants fûrent à nouveau unis et

hostile quant à la décision d'envoyer le monument à

l'exposition universelle de Shanghai en octobre

2010, soit 70 ans après la destruction du premier

monument. Gëlle Fra est encore aujourd'hui un

immense symbôle dans le coeur des luxembourgeois,

chanson, contine, médaille ou encore parfum, l'aura

de la femme en or veille toujours sur le Grand-Duché.

 

 

 

IK1 Plateau de Kirchberg, Luxembourg

 

 

Une autre anecdote me vint à l'esprit, celle de

l'hymne national. Il parait que lors d'une

importante manifestation sportive, on demanda

de jouer l'hymne national mais à ce moment

personne ne savait le chanter ou même le jouer.

Lorsque les musiciens commencèrent à

improviser, le résultat sonna tellement faux et

fût tellement désagréable aux oreilles que la

foule et les coureurs se mîrent à pleurer.

Heureusement depuis ce massacre auditif, le

Luxembourg jouit de son propre hymne national

et c'est bien mieux ainsi.

 

 

 

IK0 Place de l'Hotel de ville, Luxembourg

 

 

Il n'y a rien de surnaturel à ce récit me diras

t'on mais il fait parti du folklore luxembourgeois.

Et s'il y a bien un lieu témoin de tout ces évènements

passés, c'est bien la cathédrale Notre-Dame de

Luxembourg, se dressant fièrement du haut de la

vieille-ville. Contemplant la ville basse et ses

industries et embrassant l'avenir et ses tours du

Kirchberg, la cathédrale et ses magnifiques flèches

abritent merveilles secrêtes et chimères cachées,

tombeaux glorieux et pierres d'un autre âge.

 

 

 

IJ0 Crypte, Luxembourg

 

 

Après avoir admiré le choeur, me voici dans la

calme et sereine crypte, scrutant les gisants et

jetant timidement un regard sur les tombeaux des

grandes duchesses de ce pays. Je ne pense pas qu'un

quelconque souverain revienne hanter les lieux mais ce

genre d'endroit est toujours impressionnant à voir et

à effleurer du bout des doigts.

 

 

 

II9 Crypte, Luxembourg

 

 

Alors certes, comme je le disait au début de ce

modeste article, la visite ne fût aucunement ponctuée

de rencontre surnaturelle et fantastique. Mais il ne

faut pas négliger les nombreux témoins silencieux qui

finalement ont tant à dire à partir du moment ou l'on

ouvre son esprit et son troisième oeil. Qui sait, peut-être

même est ce celui-là qui nous montrera le dragon assoupi.

 

 

 

 

Publié dans Hantise

Commenter cet article

peintrefiguratif 08/11/2015 10:56

je venais au nouvelle car plus rien depuis
bisous

Thaddée 21/04/2014 14:54

Toujours la même atmosphère mystérieuse et nimbée de brumes ... Il semblerait en effet qu'une au moins des statues soit d'igor Mitoraj, j'aime :-) Comment vas-tu mon ami depuis tout ce temps ?
Passe un bon après-midi de lundi de Pâques ... ah, la recherche des oeufs de serpent dans les marais brouillardeux d'un vieux domaine abandonné. Hmmmm ? :-) Je t'embrasse. Amitiés.

peintrefiguratif 23/12/2013 11:06

je passe te souhaiter de bonnes fêtes de fin d'année
bisous

la griffe du loup 21/11/2013 08:14

un photographe de grand art ici et du bien écrit de plus

peintrefiguratif 22/07/2013 10:14

bon je recommence car il me met ok je clique et rien ne se passe
je venais te demander de tes nouvelles