Chasseur de légendes 81

Publié le par camus

 

Journal de bord d'un chasseur de légendes

 



Chapitre 81

  



Ruines Oniriques

 

 

 

Dans le paysage, il y a parfois des détails

qui vous acrochent tout de suite, qui vous

hypnotisent, c'est le coup de coeur, et une

incroyable force s'anime et vous pousse à

rejoindre ce point sur lequel votre regard

ne peut plus se détourner. Entre Sarlat et

Souillac, on peut appercevoir des tours en

ruines qui ne laissent guère indifférent, il

s'agit du château de Paluel, suivez-moi, je

vous y emmène volontiers.

 

 

 

HW7 Château du Paluel, Saint Vincent

 

 

 

Le château de Paluel, intrigue et fascine

avec ses tours romantiques dissimulées

derrières des arbres majestueux et

mystérieux. Construit entre le XIIIème et le

XIVème siècle, le château de Paluel est une

merveille architecturale, remodelé dans un

style néogothique au XIXème siècle par le

prince de Croÿ qui y séjourna de 1889 à 1931.

Brûlé par les allemands en 1944, le château

aurait été une des cachettes de la Résistance

qui inventa toute sorte d'histoires terrifiantes

pour éloigner les plus curieux. De nombreux

souterrains courent sous le château et beaucoup

d'armes y avaient été entreposées par les résistants.

 

Souterrains, légendes pour éloigner les habitants

et cachettes, mmh ça sent le trésor tout ça, oui

enfin pas exactement mais pour ceux qui ont

pu voir le film "Le Tatoué" avec Jean Gabin et

Louis de Funès, sachez que la scène finale se

situe ici même, dans les ruines du château de

Paluel, il était normal qu'un trésor y fasse

son apparition vous ne trouvez pas ?

 

 

Plus récemment, une macabre avait été faite

au château puisqu'on retrouva dans un puit, le

cadavre d'un homme qui se révéla être lié à

un trafic de drogue. Il semblerait que beaucoup

de choses cachées se trouvent en ces lieux, endroit

qui ne me laissait pas de marbre, j'avais beau être

à bonne distance de l'édifice, il y avait quelque

chose qui m'attirait, je rêvait soudain de me

retrouver face à ce monstre de pierre, je me

voyais parcourir ce sous-bois escarpé pour me

promener dans un jardin perdu sur lequel des

ruines ancestrales s'y dressaient.

 

 

 

HT4 Château du Paluel, Saint Vincent le Paluel

 

 

Mais impossible de s'approcher plus près

de ce joyau du Périgord Noir, le terrain

étant privé et la propriété interdite d'accès.

On imagine sans peine que les ruines

menacent dangereusement de s'écrouler et

que par conséquant, s'y aventurer se

révèlerait très imprudent. Je continue donc à

observer les tours via le zoom de mon objectif,

je reste fasciné par ces trois tubes de pierres

surmontés par d'antiques cheminées, quelle

merveille, déambuler à travers ce monde perdu

habité par une beauté mélancolique aurait été

un souvenir grandiose. Je m'imaginais arpenter

la pelouse, longer la fontaine de pierre pour me

retrouver dans la cour de ce château oublié.

 

Rêver, vraiment je ne pouvais faire que ça sur

le coup, en me promettant de revenir une autre

fois, après avoir contacté les propriétaires actuels

pour me laisser tenter par la visite de ces ruines

majestueuses, chargées d'histoires et de drames

et teintées d'un onirisme stupéfiant.

 

 

Publié dans Hantise

Commenter cet article

Lulu 14/03/2013 11:20

Je suis désolée d'avoir montré une si grande absence, mais je pense remettre à jour mon adresse mail pour m'inscrire à la new letter !
Je t'embrasse

camus 14/03/2013 21:09



Oh quelle surprise, moi qui n'arrête pas de penser à toi ces derniers temps et qui se demande si tu n'as pas changé de numéro car je n'arrive plus à te joindre depuis... fin janvier (honte à
moi). C'est déjà adorable de passer me rendre visite, mes amis en chair et en os (dont tu fais indéniablement partie) ne viennent plus depuis longtemps (sauf Sébastien et Laetitia qui ne
commentent pas mais qui m'en parlent à l'occasion). Ton inscription sera la bienvenue.



sophie Dormoy 04/03/2013 10:45

Merci de votre réponse. Si c'est vous qui avez fait les châteaux, cela m'intéresse. Pouvez-vous me contacter ? sur le mail ou au 01 46 48 18 58
merci
sophie

camus 10/03/2013 19:46



Bonsoir, comme précisé c'est moi qui suis l'auteur de ce blog et par conséquent qui suis à l'origine des articles et des photographies sur les châteaux en général de ce blog. Pouvez-vous
m'exposer votre projet (car c'est vous qui venez me solliciter) en privé en cliquant sur "contact" tout en bas de page, cela permettra de me communiquer toutes les informations que vous jugerez
nécéssaire de me fournir sans passer par les "commentaires" et donc sans avoir à être lu par tous les visiteurs. En vous souhaitant une excellente soirée et une très bonne continuation.

Au plaisir.

Bien cordialement.

Amaury de Parscau



sophie Dormoy 27/02/2013 10:42

Bonjour, je cherche à contacter le photographe Julien pour les châteaux. En vue de parution dans notre magazine, "les Cahiers de Science & Vie".
Pouvez-vous me contacter dès que possible s'il vous plaît?
merci.
S.Dormoy

camus 03/03/2013 15:28



Chère Sophie, bien le bonjour à vous, je n'ai hélas pas de nouvelles de Julien, a qui j'ai laissé une page sur mon blog, il y a quelques temps. Pour le reste et notament pour les châteaux, c'est
moi même qui en suis l'auteur. Je vais essayer de recontacter Julien et de vous mettre en contact. Bien à vous.


Cordialement


Amaury de Parscau



thomas 17/04/2012 21:47

Belles photos... En revanche, il n'y a pas des tas de souterrains qui courent sous le château... Il n'y en a qu'un, mais très original !

camus 18/04/2012 16:41



Très interessant à savoir, merci pour l'information et les compliments !



Martine Eglantine 01/04/2012 07:11

Très jolis mots pour accompagner ces trois tours. C'est vrai qu'il y a parfois quand je suis en voiture un paysage qui me surprend, m'émerveille et je m'arrête pour mieux en profiter. Bon dimanche.
Bises

camus 01/04/2012 09:14



C'est tout à fait vrai et qu'elle émerveillement quand on se rend compte que ce que l'on a vu n'est en fait que la partie visible de l'iceberg, comme c'est le cas pour ce château.