Chasseur de légendes 71

Publié le par camus

 

Journal de bord d'un chasseur de légendes

 

 

Chapitre 71

 

 

Qui sait ? 

 

 

 

Serait une référence à la nouvelle fantastique

de Guy de Maupassant ? Il y a des endroits ou

l'on a l'impression que le temps s'est emmélé les

aiguilles, on traverse un parc du Romantisme et l'on

se retrouve dans une résidence des années 60, passé

le centre commercial de la fin du XXème Siècle, on

se retrouve dans une sorte de désert de l'Age de

Pierre, il y a bien des lieux comme ça, je le conçoit,

il faut tout de même s'armer d'une bonne dose

d'imagination avant de franchir le pas, afin de ne

pas se laisser miner par la morosité du

quotidien, suivez le guide !

 

 

  HD0 Parc du Val Joli, Eaubonne

 

 

Après avoir traversé la ville de Saint Prix dans

toute sa largeur, me voici à Eaubonne, ville du

Val d'Oise peuplée de 23 000 habitants et dont

j'avais déjà parlé lors d'un précédent article

(qui doit remonter à deux ans), c'est l'endroit

idéal pour passer d'une époque à l'autre. On

commence par le parc du Val Joli, le soleil

vient de se lever, il est environ 8h30 quand

j'arrive en ces lieux.

 

 

 

HC6 Château du Val Joli, Eaubonne

 

 

Une très belle demeure et son colombier

m'attends, blotti au fond de son écrin de

verdure, le château du Val Joli n'est pas bien

grand mais il en impose, on se croirait à

Sceaux, la grandiloquence en moins. Mais la

route est encore longue et il est déjà temps

de passer à l'étape suivante après avoir

traversé un rond-point très fréquenté, le

château de la Chesnaie.

 

 

 

HC5 Château de la Chesnaie, Eaubonne

 

 

Bien emmitouflé derrière ses grilles, ses haies

et ses murs, le château de la Chesnaie est

presque invisible à moins de s'aventurer dans

son potager situé en face, avec ce décors un

peu champêtre et ce vaisseau blanc de style Louis

XV, c'est à nouveau dans le passé que nous sommes

projetés, ça chamboule un peu j'avais prévenu.

 

 

 

 

HC4 Tour du Béfroi, Eaubonne

 

 

Par contre, les époques semblent parfois se

mélanger lorsque l'on regarde cette emblématique

immeuble servant de point de repère dans le ciel

Eaubonnais... qu'a t'il donc de si spécial ? Regardez

cette horloge en son sommet, il a des allures de

béffroi mais moderne. Ce n'est pas trop dans mes

goûts mais le contraste est interessant, surtout

qu'il y en a d'autres à déccouvrir.

 

 

 

 

HC3 Château des Cèdres, Eaubonne

 

 

Plus loin sur la même avenue (c'est dire si les

curiosités architecturales pullulent sur cette

route), il y a le château des Cèdres, magnifique

batiment dans un style très XIXème, un témoignage

du Romantisme avec son petit jardin à l'entrée, il

n'est pas difficile à trouver et si l'on ne prète

pas attention à toute l'agitation qui se trame dans

notre dos, nous avons pendant quelques

secondes, l'impression de remonter le temps.

 

 

 

 HF5 Tour Mirabeau, Eaubonne

 

 

Mais à peine a t'on fini de contempler l'édifice

que l'on remarque l'ombre inquiétante qui se

profile derrière les arbres, hop terminé les

flâneries d'un autre temps, aujourd'hui tout doit

aller vite, tout doit être toujours plus haut, en

témoignent les immeubles des quartiers Jean

Jacques Rousseau et Mont d'Eaubonne. Le petit

château des Cèdres semble écrasé par la masse

de 48 m de haut des tours Chesnier et Mirabeau,

de la finesse on passe à la brutalité.

 

 

 

HF2 Menhir, Soisy sous Montmorency

 

 

On arrive en bordure du centre commercial,

aux portes de Soisy sous Montmorency, la ville

voisine, tiens d'ailleurs pourquoi ne pas avancer

dans cette direction, histoire de revoir le parc de

Vallombreuse. Le McDo est bien implanté, mais

ce caillou en forme de menhir, lui semble perdu. Se

pourrait il qu'un alignement ancestral soit rescapé

de cet urbanisation ? On pourrait le croire mais

ne cherchez pas plus loin, ces pierres sont tout

simplement là pour empêcher les stations génants.

 

 

 

 

HD2 Calvaire, Soisy

 

 

On avance est on sait que l'on s'approche de

Vallombreuse, en témoigne ce calvaire d'un autre

âge près de la départementale. Enfin disons qu'il

semble d'une autre époque mais on s'approchant

de plus près, on voit bien que le gaillard n'est pas si

ancien, un mélange des temps et des périodes à

nouveau, un peu comme la tour et son béffroi.

 

 

 

HD6 Parc de Vallombreuse, Soisy

 

 

 

Le parc de Vallombreuse est un petit bout de

terrain ayant la particularité d'être très boisé,

il est facile d'en faire le tour, le traverser prendra

moins de 5 min, mais la concentration d'arbre

permet de cacher la faune urbaine, du coup on se

sent presque partir dans une forêt profonde,

peuplée de loups et de créatures merveilleuses,

ne rêvez pas trop non plus, on en sort vite.

 

 

 

 

HD4 Eglise, Soisy

 

 

Par contre, le spectacle n'est pas déplaisant

à la sortie, un bassin, une église d'aspect

modeste, quelques maisons d'aspect vieillot, on

aurait presque du mal à se croire dans une ville

de 16 000 habitants. Le temps de contourner le

bassin est hop nous voilà attirés par les saints.

 

 

 

 

HD5 Eglise, Soisy

 

 

En voilà un qui veille sur sa paroisse et sur sa

ville, il inspecte la petite place devant l'église,

surveillerait il les fidèles se rendant sur le lieu

de culte. Mais l'heure tourne et j'ai encore des

tas de choses à voir sur Eaubonne, il faut

rebrousser chemin, quitte à réemprunter le

parc de Vallombreuse. Un nuage vient de voiler

la clarté du soleil et le sous-bois prends un

aspect des plus inquiétants.

 

 

 

 

HD3 Parc de Vallombreuse, Soisy

 

 

Prochaine étape, le château Philipson, il faut

prendre la rue de Soisy et longer les résidences

du Mont d'Eaubonne. Derrière sa grille, la villa

Saint Lambert attends sagement d'être remarquée,

car oui c'est bien cette grosse maison qui a été

surnomée château de Philipson, l'architecture plus

raffinée que celle des HLM voisins laisent une

curieuse impression, regardez par vous même.

 

 

 

HC7 Château Philipson, Eaubonne 

 

 

Décidément, nous sommes au XXIème siècle

et nous ne cessons d'être happés vers le

passé en admirant ces constructions pour le

moins curieuses. Nous sommes désormais

dans la résidence du Bois Jacques, juste à

côté de la villa, rien de bien folichon, à part les

écuries coincées entre des barres d'immeubles,

un parking et une rue fréquentée par des

passants pressés et des automobiles distraites.

 

 

 

HC8 Ecuries du Bois Jacques, Eaubonne

 

 

Il faut avouer que les toitures de écuries

se remarquent assez facilement dans le

quartier, mais je parle, je cause, et le

centre-ville nous attends, surtout son

lavoir, restauré il y a peu.

 

 

 

HC9 Lavoir, Eaubonne

 

 

Joli lavoir d'ailleurs, une miette du passé, remise

au goût du jour pour le bonheur des curieux, mais

d'ailleurs que vois je ? Oui cette flèche là derrière,

c'est celle de l'église Sainte Marie, pas la plus

belle de toutes mais déjà plus sympathique que

la moderne Notre Dame donnant sur le rond-point

du château. Il parait que le peintre Maurice Utrillo

s'en serait inspiré pour l'une de ses toiles.

 

 

 

HC2 Eglise Sainte Marie, Eaubonne

 

 

Traversons à présent ce bassin de cailloux blancs

grâce à ce petit pont et dirigeons nous vers le

marché faisant face à la bibliothèque municipale,

des batiments que l'on remarque et c'est fou

comme le marché fait dépassé en regardant

l'hotel de ville, jugez par vous même.

 

 

 

HC1 Marché, Eaubonne

 

 

Les arbres dénudés par la saison hivernale

confèrent un charme tout particulier au marché

communale contrairement à la mairie figée dans

une modernité finalement plus archaique que

le plus vieux château de la cité.

 

 

 

HF4 Mairie, Eaubonne

 

 

Bougeons un peu de la grande place à présent

et longeons la galerie d'art pour arriver devant

la villa Mézières, le château d'Eaubonne, qui

fût d'ailleurs l'ancienne mairie de la ville. La

demeure aurait dû conserver son titre mais il en

fût tout autre. Elle reste nénmoins l'un des plus

joli édifice d'Eaubonne, son petit parc et son

club de pétanque aidant un peu pour cela.

 

 

 

 

HC0 Château d'Eaubonne, Eaubonne

 

 

Pas question de refaire un inventaire des

plus belles demeures des quartiers jouxtant

la gare d'Ermont-Eaubonne, il n'est pas l'heure

de faire dans la redite, par contre un passage

vers le Petit Château que l'on doit à l'architecte

Ledoux me semble des plus appropriés. Bon ce

jour là il ne faisait pas très beau, aussi ai je

préféré ressortir une vieille photo plus ensoleillé

car l'actuelle CPAM du canton ressemble à s'y

méprendre à un temple romain, tout le choix

d'un cliché sous le soleil.

 

 

 

HF3 Petit Château, Eaubonne

 

Les dalles, la petite fontaine, les cyprès,

les colonnes, le chapitau, amned nous voilà

revenu au temps des romains, encore un voyage

dans le temps surprenant... pourtant il y a ce

garde-fou, ces carreaux, ces affiches, non non

pas de doute nous sommes bien au XXIème

siècle, mais on croirait que l'espace-temps se

soit mélangés les pinceaux, un peu comme au

château de Versailles, mais je conterai ce

mystère une autre fois, pour l'heure, on

pourrait presque entendre la Plèbe s'écrier à

l'intérieur, histoire de ce fair entendre des

marchands s'égossillant de plus belle au

dehors, les gladiateurs, les esclaves, les

citoyens, la Rome Antique n'est finalement

pas si différente de notre époque.

 

 

 

 

HD1 Immeuble de la Gare, Eaubonne

 

 

Et puis vient le clou du spectacle avec

cet immeuble tout proche de la gare, sa

façade semble surréaliste tellement les

courbes s'y entortillent, les barreaux, les

balcons, les fenêtres, ça m'a fait d'emblée

songer aux palais des mirages au Musée

Grévin. De plus, son apparence lui confère un

aspect plus agé que ses deux voisins, une

sorte de passage temporel, un lieu illusoire

qui aurait échappé aux affres de l'urbanisation

à outrance. Qui sait peut être est il hanté, on

pourrait se plaire à y croire.

 

Mais depuis le début, je n'essaye qu'une seule

chose, vous faire croire, car ici pas de fantôme,

de trésor, de monstre ou autre, juste quelques

batiments d'un autre temps dans une ville de

notre ère. Alors certes, il faut avoir l'imagination

fertile, mais qui sait ? Qui sait si tel ou tel château

n'abrite pas un étrange secret ? Qui sait si quelque

étrange phénomène ne se serait pas produit dans

l'un de ces parcs ou l'un de ces immeubles, qui sait ?

 

 

Publié dans Hantise

Commenter cet article

Mounette 24/01/2011 09:35


Quelle belle promenade en ta compagnie. Tous ces sauts dans l'histoire sont incroyable. Dès que je viens à Saint l'Aumône vu que j'ai déjà visité l'Abbaye de Maubuisson je viens voir toutes ces
curiosités architechturales.
Bonne journée
Mounette


camus 25/01/2011 09:42



Euh oui sauf que l'abbaye de Maubuisson n'apparait pas dans cette article mais dans le précédent ^^ là c'est Eaubonne et Soisy sous Montmorency mdr. Mais vas y fais toi plaisir, il y a plein de
choses à voir à Saint Ouen l'Aumône, le château et le jardin Le Nôtre, l'église et le pigeonnier juste à côté, l'abbaye de Maubuisson, sa grange aux dîmes, son parc et son château, le pont
férroviaire sur l'Oise ou encore le château d'Epluches complètement refait.



Adélys Peppercorn :0071 23/01/2011 16:20


Je suis allée à Eaubonne la semaine dernière, mais pas le temps de flâner... dommage car il y avait de belles choses à voir... heureusement que tu es là pour combler mes lacunes, lol !!! Bon
dimanche Amaury !! Et encore merci pour la visite !


camus 23/01/2011 17:58



Diantre et je n'ai même pas été averti de ta présence ^^ cachotière. Et bien tu as pu visiter une bonne partie de la ville grâce à moi, il reste encore le château près de l'hopital, l'église du
Sacré Coeur et quelques villas bien chouettes.



Lulu 23/01/2011 12:03


Je suis impardonnable pour tant d'absence ...
tant de soucis de connexion... bref ce message n'a pas lieu d'être ici ...
Je voulais te dire que tes articles sont d'un rare talent que j'adore :)
tu as tjs le don de conter et d'imager un endroit dont toi seul sait retranscrire ce que tu ressent à ce moment ...

J'aime bcp les images des arbres au début de ton article ... leurs courbes ... je trouve ça magnifiques !! de même que le bassin près de l'église, j'adore ses courbes !


camus 23/01/2011 17:51



Je ne suis pas tellement plus présent non plus tu n'as pas à t'excuser, je crois que nous avons tout deux des vies bien remplies et que malgré tout, nous arrivons encore à penser à l'un comme à
l'autre et c'est bien là le principal. Tes compliments me touchent, tu as réussi à saisir l'essence même de mes articles et ça me fait quelque chose.


Je sens que tu aimes les courbes aujourd'hui, c'est vrai que l'arbre et le bassin sont deux jolis exemples, l'immeuble de la fin est dans ce style aussi si l'on y regarde de plus près.



Armide+Pistol 23/01/2011 02:26


Tes longs parcours sont semés de parenthèses enchanteurs. Je prends note et tenterai de suivre tes pas. Il faut toujours faire des projets...


camus 23/01/2011 10:42



Ah ah, il faut aimer marcher pour me suivre mais c'est possible, merci d'avoir pris la peine de partager cette promenade avec moi.



sittelle 22/01/2011 20:28


Une bonne promenade, je ne connais pas trop Eaubonne plutôt Ermont, mais c'est la même gare ! j'aime bien la ligne du Nord, et ce mélange d'architectures... Passe un bon week-end, mes amitiés et
merci Amaury !


camus 23/01/2011 10:41



Disons que oui et non pour les gares, Ermont en possède 4, celle d'Ermont-Eaubonne (la plus grosse), celle de Cernay, celle d'Ermont Halte et celle de Gros Noyer-Saint Prix (qui se trouve sur la
commune d'Ermont contrairement à ce que son nom nous dit), Eaubonne ne possède qu'une gare, celle à cheval sur les deux communes ^^ donc oui c'est la même, ce quartier est en restructuration, il
se métamorphose, et une magnifique maison a été détruite il y a quelques mois, quel dommage. Pour le mélange c'est moins bétonisé que les 93 et 94 donc ça donne naissance à de curieux
mélanges.