Chasseur de légendes 65

Publié le par camus

 

Journal de bord d'un chasseur de légendes

 

 

Chapitre 65

 

 

La Montagne Sacrée

 

 

 

Si le titre est un clin d'oeil au film épnyme rendant

hommage à l'oeuvre de Carlos Castaneda, le célèbre

écrivain brésilien spécialisé dans le chamanisme et la

magie ? Oui et non, disons que ça n'a aucun rapport à

première vue mais qu'en y regardant bien on peut y

trouver des similitudes. Ce récit date de 2006, j'ai

mis quelques temps avant de me décider à le publier,

d'une part parce que je n'étais pas vraiment sur les

lieux et d'autre part parce que je ne connaissais pas

assez les mystères du Mont Sainte Odile.

 

 

 

BT4-Promenade--Struthof-Natzweiler.jpg

 

 

 

Le Mont Sainte Odile est l'un des lieux les plus

chargés de l'Est de la France, un lieu de mémoire,

d'Histoire, de drame et de tragédie. Je m'en rappelle

bien, c'était lors de ma visite au camp de concentration

du Struthof-Natzwiller, un lieu aussi sinistres que les

sommets désolés qui l'entourent en hiver. On pouvait voir

le fameux mont derrière les étendues souillées du camp.

 

 

Le Mont Sainte Odile est vénéré depuis l'âge de bronze,

c'est à partir de cette période qu'on a longtemps cru

qu'avait été bati le Mur Paien, un mur d'enceinte au pied

du mont qui aurait résisté aussi bien aux affres du temps

que ceux engendrés par la guerre. C'est qu'il y en a eu des

conflits entre celtes et latins, entre gaulois et romains.

Ce mur parait indestructible... inaltérable, c'est d'ailleurs

la légende qui lui a été attribué, un formidable vestige,

témoin de toutes les époques.

 

 

 

BT2-Entr-e--Struthof-Natzweiler.jpg

 

 

 

Le Mont abrite aussi le célèbre monastère, ce qui

m'amène à vous narrer la vie de Sainte Odile, fille

chétive et aveugle du duc d'Alsace Etichon. Dans sa

 grande déception, le duc ordonna qu'on tue cet enfant

(le bougre voulait un garçon en plus), sa mère la fit

cacher dans un couvent à Palma en Bourgogne, elle

 y fût élevée jusqu'à ses 12 ans, l'année du miracle.

 La jeune fille recouvrît la vue lorsque l'évêque de

 Ratisbonne vint la baptiser. et fût baptisée

Odile, la fille de la lumière.

 

Odile voulu rentrer voir ses parents, son frêre Hugues

qui était justement à sa recherche (le hasard fait bien

les choses) la ramena à son père. Ce dernier toujours

aussi fou et n'appréciant pas les plaisanteries

douteuses, tua le jeune homme... il chercha à faire

marier de force sa fille (dans un élan de repentir...

mouais) mais celle ci alla se cacher dans un rocher de

la Forêt Noire. Oui oui dans un rocher, devant un tel

miracle, le duc s'inclina et laissa sa fille libre, il lui

donna le château de Hohenbourg sur l'ordre de

Saint Léger, l'évêque d'Autun.Château stratégique se

trouvant sur la montagne Altitona (la montagne haute).

 

 

 

BT1-Lanterne--Struthof-Natzweiler.jpg

 

 

 

Le château de Hohenbourg devient donc un monastère

et la généreuse Odile fonda Niedermunster au pied

du mont pour y recueillir les pauvres, les malades et

les infirmes. En l'an 720, un ange viendra même

assister Odile à sa mort avant de devenir une sainte.

Si le monastère est toujours présent et est devenu

un hotel, on  ne peut pas dire que les derniers

évènements ayant eu lieu ici soient très réjouissants.

 

Le Mont Sainte Odile est désormais entaché, d'une

part à cause de la construction de cet horrible camp

de concentration situé sur un sommet voisin. Un lieu

hautement chargé de souffrance et de desespoir, un

endroit qui fait froid dans le dos qu'on on pense à

tous ces malheureux déportés entre ces murs

funestes. Le "konzentrationslager" marqera a jamais

les pentes de la montagne, à tel point qu'on a

l'impression que l'herbe ne repoussera jamais plus.

 

 

 

BT0-Monument--Struthof-Natzweiler.jpg

 

 

Le Mont a aussi une sinistre réputation, celle

du crash aérien du 20 janvier 1992 à 19h20

tuant 87 personnes et ne laissant que 9 survivants.

La sainte aurait elle abandonné les siens ? Ce n'est

pas dans les châteaux en ruines cachés dans les

environs que l'on y trouvera une réponse, celui de

Landsberg parait sinistre et celui de Hagelschloss

n'a rien de bien tentant non plus. Tout semble

désolé, laissé tel quel, comme si la bienveillance

d'Odile avait quitté la montagne.

 

 

 

BT3-Chambre---gaz--Struthof-Natzweiler.jpg

 

 

Je suis toujours au camp, après avoir vu les chambres

à gaz, les dortoirs, le réfectoire, les couloirs souterrains

creusés par les prisonniers, le musée rappellant quelques

autres horreurs, la lanterne des morts et le monument

commémoratif, je ne peux m'empêcher de penser à une

chose, ou est donc passée la vie ?

 

Fin mars 2006, camp de concentration du

Struthof-Natzwiller, mes pieds s'enfoncent dans la

neige, nous sommes par une belle journée de début

de Printemps et pourtant il fait un froid de canard, le

soleil semble avoir déserté le ciel dès lors que nous nous

sommes enfoncés dans les sombres montagnes des

Vosges. Je suis à quelques kilomètres à l'est du mont

Sainte Odile, je peux l'appercevoir suivant l'ange ou je

me trouve, la vie et la fertilité ont fait place à la

mort et à la désolation.

 

 

Publié dans Hantise

Commenter cet article

lamée 12/09/2010 13:09


Bonjour Amaury
Très interessant et émouvant sur ce Mont St Odile que je ne connaissais que par le fait du crasch de l'avion.J'ignorai qu'il y avait eu un camp de concentration a cet endroit.Merci.Bon dimanche a
toi Bises Lamée


camus 14/09/2010 10:33



Le camp de concentration ne se trouve pas sur le mont mais à quelques kilomètres à l'ouest, en revanche le mur paien et le monastère existent toujours, un endroit émouvant c'est vrai.



gribouille24 08/09/2010 17:24


kikou
vii expendaable .. je doit aller le voir , mais je sai pas quand , . et pour le film avec brigitte fossey , j'ai retrouvé , " jeux interdits " . pareil un film pendant la guerre , et les enfants
entere des oiseau sous la paille je croi; et pique les croix sur le corbillard .
bise , je reste pas longtemps ma petiote est malade . 3904 depusi cette nuit , ce soir rdv docteur
sakana


camus 08/09/2010 19:23



Et bien merci pour toutes ces infos et bon rétablissement à ta chtiote malade.



lizagrèce 08/09/2010 14:38


Je viens de recevoir et de te répondre Merci


camus 08/09/2010 19:22



Et moi je viens de rattraper le retard sur ton blog.



lizagrèce 08/09/2010 13:09


C'est quand tu veux !


camus 08/09/2010 13:34



C'est fait ^^ !!



lizagrèce 05/09/2010 14:19


Merci


camus 08/09/2010 09:37



Et je me rend compte que je n'ai toujours pas eu le temps de le faire pauvre de moi et mille excuses pour le retard.