Chasseur de légendes 58

Publié le par camus


Journal de bord d'un chasseur de légendes


Chapitre 58


Sentinelles forestières



Presles est un petit coin du Val d'Oise que je viens de
découvrir, je m'y suis interessé qu'assez tardivement,
chose que je regrette. C'est un peu comme Parmain, un
lieu à la croisée des mondes entre la puissante cité de
Beaumont sur Oise et les villages forestiers de Nerville
la Forêt, Nointel et Saint Martin du Tertre, un vallon
entre deux forêts sompteuses, L'Isle Adam et Carnelle.






FI2 Château de Courcelles, Presles




Presles semble protégée par une force immuable, à la
fois puissante et paisible, la forêt, ou plutôt les forêts,
chacune à son gardien de pierre, son représentant mystique,
un lieu vénéré depuis des temps immémoriaux. Il peut s'agir
d'une pierre levée appellé aussi menhir, d'une allée couverte
aussi appellée dolmen ou bien d'une allée sépulcrale. Des
noms qui résonnent dans nos oreilles, qui nous rappellent des
choses alors même qu'on ne les a jamais vus, l'appel ancestral
de la nature.





FI0 Château de Presles, Presles




En voyant le château de Presles, j'imaginais le golf de
L'Isle Adam située derrière la butte, avec un peu de
courage, je réussirais à traverser les lieux et à atteindre
la forêt pour y voir le dolmen de la Pierre Plate. Encore
aurait il fallu que j'en trouve le chemin, je ne pensais pas
cette ville si étendue, et c'est avec la vitalité déjà bien
entamée que j'atteignais l'église de Presles.





FH7 Eglise, Presles




Après avoir fait le tour de la place et de l'édifice, je
me mis à la recherche d'un panneau ou d'un plan... sans
rien trouver au final. Vu le temps dont je disposais, il me
fallait me rendre à l'évidence, je devais remettre mon
excursion à la Pierre Plate un autre jour. A croire que ce
gardien rocheux  fasse tout pour me désorienter.





FH6 Eglise, Presles




Ah bien sûr les saints de l'église m'indiquaient la direction
mais à voir le temps que j'avais mis pour rallier le château
de Nointel à l'église de Presles, rejoindre le site me paraissait
bien présomptueux et j'avais encore tant à voir. Je scrutais
l'église, lors de ma visite à Conflans en compagnie de Claude,
celui m'avait montré un de ses croquis pour représenter la
première église de Conflans, il m'avait fait part de la
ressemblance de cette ancienne église avec celle de Presles.
Curieux hasard c'était justement le lieu de ma prochaine sortie.





FH5 Herakles, Presles




Près de la fontaine, je m'amusais à tier le portrait de
ce bas-relief qui me ressemblait à Héraklès, le célèbre
héros de la mythologie grecque. Sa barbe fournie et sa peau
de lion sur la tête (celle du Lion de Némée) m'indiquaient
l'identité de ce personnage, mais peut être que je me trompe. 
Je ne sais pas si son regard m'indiquait la route à suivre pour
me rendre à l'allée sépulcrale de Blanc Val, mais toujours est
il que je n'ai pas trouvé ce site mystique.





FH1 Ruines de Bellefille, Presles




Tant pis, le temps commençait à me manquer et je
devais longer Courcelles pour atteindre la route de la
Pierre Turquaise. Vous connaissez à présent la légende
de ce site situé sur la commune de Saint Martin du Tertre.
J'étais particulièrement excité de voir ces pierres sacrées,
je longeais le bois de Belle Fille et j'y trouvais quelques
ruines, je n'aimerai pas m'y retrouver la nuit, vu la taille ce
devait être une grosse maison. Les ronces et les bouts de
verre ne m'aidant pas à m'y faufiler et n'ayant que peu
envie de me retrouver nez-à-nez avec des toxicomanes
venus squatter les lieux pour l'occasion, c'est d'un pas décidé
que je repris ma route.





FH0 Forêt de Carnelle, Presles




Dépassant l'étang de Moulin Neuf, je décidais
de prendre ce chemin menant à la forêt de Carnelle,
là encore aucun panneau... et pourtant je me trouvais
sur la bonne route sans le savoir. Un chemin qui grimpait
sec, la forêt de Carnelle ayant des flancs assez abruptes,
il fallait faire preuve d'endurance. Mais plusieurs centaines
de mètres plus loin, regardant l'heure, il me fallait faire
demi tour... pour la troisième fois de la matinée je m'en
retournai bredouille. La pierre s'était jouée de moi, elle
n'était pas loin certes mais a su me faire renoncer,
jouant sur ma fatigue et mes horaires de travail.





FI3 Etangs du Moulin Neuf, Presles




Il fallait me rendre à l'évidence, je m'étais mal
organisé, parti à la recherche de trois sites
mégalithiques mystiques réputés dans le coin, je
repartais sans même les avoir apperçu, à peine de quoi
imaginer les lieux. Je repassais devant le château de
Courcelles avant d'atteindre la gare. A croire que les
ondes qui émanaient de moi étaient mauvaises ce jour là
car aucune des trois pierres, sujettes aux légendes et
aux contes, ne daigna me recevoir et c'est la mort dans
l'âme que je me rendis compte que l'endroit était bien
gardé, les forces spirituelles de la nature protégaient
cet endroit.



Publié dans Hantise

Commenter cet article

Parisot 16/02/2015 08:41

Bonjour, j habite a Presles et je voulais vous donner des informations qui pourront sûrement vous aider : la pierre plate se trouve dans un endroits boiser pour y accéder vous devrez sûrement passer par des champs c est assez long nous y mettons à peu près 1h a cheval donc environ de double a pied ... Voilà et juste pour info le bâtiment que vous avez croiser dans le bois belle fille et un ancien moulin qui est tomber en ruine sous les bombes et les fusillades de la deuxieme guerre mondiale , il n a pas pu être reparer et j y vais toutes les semaines car je trouve ce lieux très ressourcent juste derrière et a droite du moulin si vous regarder bien il y a une grotte qui servait sûrement comme souterrains de la deuxieme guerre mondiale si vous n avez pas trop peur et que vous avez une bonne lampe torche vous pourriez peut y aller il y a sûrement des choses intéressantes dedans ... En tout cas bravo pour ce blog et a l occasion aller explorer le moulin et sa grotte ;)

Merlin 13/04/2010 18:22


Ta photo d'Héraklès est envoûtante, fantastique. Une belle escapade.


camus 14/04/2010 00:26



En fait il s'agirait d'une divinité celte, mais je ne la connais pas encore, merci pour l'escapade.



Marie-Josiane 29/03/2010 17:56


"Nous sommes tous les enfants de Dana, la déesse de la nature" a dit l'écrivain Claude Arz. Des Ents veillent sans doute sur cette forêt.


camus 29/03/2010 21:47


Et pas bête, les ents m'ont empêché d'aller plus loin les fripons... pourtant je n'avais pas de mauvaises intentions ! Je connais Claude Arz, belle référence !


Callophrys 16/03/2010 08:51


ça ce n'est pas de chance! 4 heures de marche pour rien!!!
je ne sais pas s'il faut insister..la foret et les pierres veulent garder leur mystere ou alors n'etaient pas pretes à te les livrer ce jour là...
Senlis...il y a quelques 25 ans j'ai habite dans la region (precisement Beauvais berk les eponges spontex!! puis Nogent sur Oise ) mais jamais je ne me suis baladee comme toi...faut dire que je ne
suis pas une grande sportive..LOL.
En tout cas tu as fait et nous a fait faire une belle balade le tout agremente d'un texte qui est plein d'allant malgre ta grosse deception.
A bientot


camus 16/03/2010 23:00


Et bien ça sera l'occasion pour toi de découvrir Senlis, j'ai pas mal bougé dans l'Oise et j'ai réalisé des articles sur les villes suivantes : Chambly, Belle Eglise, Bornel, Puiseux le Hauberger,
Fosseuse, Esches, Méru, Villeneuve les Sablons, Beauvais, Breteuil, Compiègne, Pierrefonds, Chantilly et Coye la Forêt... certains coins doivent bien te parler. Merci pour ta visite et ton
appréciation, ça fait toujours plaisir.


la cotentine 14/03/2010 16:12


mon pauvre Amaury..victime des heures qui passent trop vite !! Il faudra y revenir, pour une journée entière ! On veut les voir nous, ces pierres que tu nous promets !!!


camus 14/03/2010 18:01


Diantre vous êtes nombreux à me demander de voir les pierres, j'y retournerai quand j'aurais du temps surtout que je connais mieux le coin à présent.