Bois de Boulogne (75)

Publié le par camus

 

Bois de Boulogne-XVIème arrondissement, Paris

 

 

Aujourd'hui je vous propose une petite

promenade dans le bois de Boulogne, l'un des

deux poumons de la petite couronne parisienne, le

second étant le bois de Vincennes. Bon par contre

hors de question de vous illuminer votre journée

vu que ce jour là, il fesait un temps similaire.

 

 

 

 

GS2 Hippodrôme d'Auteuil, Paris

temps maussade sur l'hippodrôme d'Auteuil

 

 

C'est donc en compagnie de Laetitia, avec qui

je me promène depuis les début du blog et même

avant, que nous abordons les alentours du bois

de Boulogne. Première étape, la porte d'Auteuil

et sa fontaine. Le temps n'est pas fameux mais

temps qu'il ne pleut pas.

 

 

 

 

GS3 Porte d'Auteuil, Paris

la fontaine de la porte d'Auteuil

 

 

 

Ensuite, direction l'hippodrôme d'Auteuil,

quasiment vide en ce jour d'automne. Nous

nous aventurons dans le souterrain qui mène aux

pistes de courses, pas un seul équidé rencontré,

même les poneys ne sont pas de sortie. Tant pis, à

présente il faut penser à mangher, petite halte

dans le jardin des Poêtes qui jouxte le bois de

Boulogne, le périphérique n'est pas loin, le

vacarme incessant non plus.

 

 

 

 

GS0 Porte d'Auteuil, Paris

un édifice inquiétant

 

 

Après avoir marché jusqu'à la porte de Saint

Cloud, nous décidons de nous poser dans un petit

restaurant, tout près du Parc des Princes.

L'établissement se nomme "Brindille" et ma foi

nous n'avons pas été déçu, se fût succulant,

gastronomie française qui change du sandwich

jambon/beurre, des kébabs et des pizzas. Bientôt

apparaitra une page et un article sur les meilleurs

étapes gastronomiques qui ont ponctués nos

balades, j'espère que l'initiative plaira et que ça

fera un peu de pub aux restaurateurs.

 

 

 

GR9 Bois de Boulogne, Paris

un petit étang dans le bois

 

 

Après avoir déjeuné, nous longeons le jardin

botanique et le complexe sportif de Roland Garros,

l'effroyable serpent à quatre voies qui nous sépare

du bois s'apprête à être traversé grâce à une

passerelle providentielle. Nous arrivons enfin au bois,

nous savons déjà que l'endroit jouit d'une triste

réputation, qu'importe on se lance.

 

 

 

 

GR7 Bois de Boulogne, Paris

les champignons, un de mes

sujets préférés sous les arbres

 

 

Après avoir rencontré des joueurs de boules, des

promeneuses de chiens, des coureurs et des arbres

morts, nous nous arrêtons sur des champignons

poussant sur quelques souches d'arbres à

 proximité d'un chemin traversant le bois, indiquant

la frontière avec le coin plutôt "chaud".

 

 

 

 

GR8 Bois de Boulogne, Paris

détails des champignons, gouttes

de pluie et toiles d'araignées en prime

 

 

Coin chaud ? Haha, oui il y a une avenue et

quelques autres routes assez peuplées, nous

sommes passés en vitesse pour ne pas déranger

les gens dans leurs besogneuses taches. Certains

promeneurs ne semblent même plus affectés par

la faune locale, peut être même ont ils appris

l'espagnol et le portugais, langues officielles

de la Colombie et du Brésil. Enfin bref, nous

n'étions pas là pour ça...

 

 

 

 

GR6 Bois de Boulogne, Paris

une jolie jument en plein dressage

 

 

Nous avions loupé la Grande Cascade, mais pas

question de louper le coeur romantique du bois, le

domaine de Bagatelle. A peine arrivons nous en

vue des grilles, qu'une pause s'imposait, nous

avons pû "aider" une cavalière qui dressait sa

jument, nous avons eu le droit de prendre

des photos en prime.

 

 

 

GS4 Jardin de Bagatelle, Paris

l'orangerie de Bagatelle

 

 

Bagatelle... un jardin, une orangerie, un restaurant,

un musée, une roseraie, un étang, des curiosités, il

fallait absolument y passer un moment... un endroit

tellement grand que nous avons dû renoncer à le faire

en entier, les heures passant à une vitesse folle.

 

 

 

GR5 Jardin de Bagatelle, Paris

le jardin de l'orangerie

 

 

Avant de passer à la roseraie, je tenais à vous

montrer le jardin de l'orangerie, tout en ligne avec

une belle vue sur le batiment principal entouré de

sculptures et de fleurs, un endroit très agréable

qui constite l'un des joyaux de Bagatelle.

 

 

 

GV5 Jardin de Bagatelle, Paris 

GV4 Jardin de Bagatelle, Paris

 

GT6 Jardin de Bagatelle, Paris

 

GV3 Jardin de Bagatelle, Paris

 

 

Nous avons tournicoté dans le jardin, dénichant

quelques belles roses de couleurs envoutantes et

poursuivants au passage deux paons magnifiques.

La roseraie est un très bel endroit, pas de

commentaires, il faut juste regarder, dommage

que le soleil n'ai pas été au rendez-vous.

 

 

 

 

GT9 Jardin de Bagatelle, Paris

 

GU0 Jardin de Bagatelle, Paris

 

GU1 Jardin de Bagatelle, Paris

 

GU3 Jardin de Bagatelle, Paris

 

GU4 Jardin de Bagatelle, Paris

 

GU5 Jardin de Bagatelle, Paris

 

GU6 Jardin de Bagatelle, Paris

 

GU7 Jardin de Bagatelle, Paris

 

GT8 Jardin de Bagatelle, Paris

 

 

Nous avons longé par la suite le petit jardin, constat

similaire, les belles fleurs sont au rendez-vous et

quelques autres curiosités étaient présentes

également, une belle découverte avant d'entrer

dans les profondeurs du domaine, le bois.

 

 

 

 

GT7 Jardin de Bagatelle, Paris

 

GT5 Jardin de Bagatelle, Paris

 

GT4 Jardin de Bagatelle, Paris

 

GT3 Jardin de Bagatelle, Paris

 

GT2 Jardin de Bagatelle, Paris

 

GT1 Jardin de Bagatelle, Paris

 

 

 

Les batiments en briques rouges étaient tout à

fait charmants, il y avait comme une maison qui

aurait pû être celle du jardinier, ensuite, il y avait

comme un restaurant, une entrée se tenait sur le

côté, flanquée de deux tours pointues mais il était

encore trop tôt pour quitter le domaine, direction

la pénombre des bois de Bagatelle.

 

 

 

GS5 Jardin de Bagatelle, Paris

une sculpture assez... druidique

 

 

La pluie commençait à tomber par fines

gouttes, un ruisseau menait à un petit lac

devant lequele fesait face une statue

représentant un rite druidique. Un site très

troublant mais qui allait de paire avec cet

univers bucolique, un enchantement pour

les sens et puis quelle tranquilité.

 

 

 

GS7 Jardin de Bagatelle, Paris

un autre détail de la statue.

 

 

L'heure tournait, la pluit ombait, deux arbres

amoureux s'elanssait et un chat passait devant

nous, il fallait qu'il s'abrite, l'eau n'étant pas

trop la tasse de thé des félins.

 

 

 GS8 Jardin de Bagatelle, Paris

le petit lac, que d'eau, que d'eau...

 

 

Bon et bien, pour terminer direction le pavillon au

nord de l'entrée, deux batiments aux allures de

château nous fesaient face, deux piliers incrustés

d'une horloge chacun ouvrait la cour circulaire

dans laquelle trônait une sculpture entourée d'une

galerie de photographies d'animaux sauvages en

noir & blanc, sublime !

 

 

 

GU8 Jardin de Bagatelle, Paris

un bassin naturel

 

 

Quelques statues encadraient la cour, un escalier

orné de deux sphinx gardait le potager du pavillon

qui abritait une exposition. Quelques photos plus tard

et il fallait lever le camp, la route du retour était

encore longue et la soirée approchait à grands pas.

 

 

 GV1 Jardin de Bagatelle, Paris

une des plus belles statues du site

 

 

Et voilà, nous longions à présent l'enceinte extérieure de

Bagatelle jusqu'à Neuilly sur Seine et nous retrouvions

l'orée nord du bois de Boulogne avant de reprendre les

transports en commun et nous rentrer chez nous. Mais

la visite du bois de Boulogne ne se termine pas là puisqu'

un périple aux frontières du surnaturel à travers les

légendes et les curiosités du bois vous attendra au

prochain article, d'ici là, bonne lecture et portez vous bien.

 

 

Publié dans Photos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Merlin, photographe amateur 24/10/2010 18:04


Ah ! Bagatelle ! Un jardin sublime. On en sort ivre à chaque fois !


camus 25/10/2010 07:31



Vrai et pourtant nous n'avons pas eu le temps de tout faire, tu es un connaisseur !



Mounette 22/10/2010 16:51


Je me suis retrouvée quelques années en arrière. Que du bonheur. J'aime Bagatelle !!!
Mounette


camus 24/10/2010 16:02



Haha, tu n'es pas la première à m'avouer remonter le temps grâce à cet article.



CatherineD 20/10/2010 12:25


J'aimais beaucoup Bagatelle, c'était calme...
un jour j'y ai fait un stage de dessin en été, j'ai peint l'orangerie à l'encre sepia, une américaine passant par là a voulu me l'acheter, j'ai refusé ! vieux souvenir


camus 20/10/2010 13:42



Charmant souvenir, oui Bagatelle est très calme, un peu cher l'entrée du parc, mais bon ne soyons pas mesquin j'étais en bonne et charmante compagnie.



peintrefiguratif 19/10/2010 18:34


bonsoir amaury il on l'ai bien beau ces champignons mais sont ils bons
bonne soirée


camus 19/10/2010 22:48



Je sais pas, ils sont bons mais je ne les ai pas ramassé pour les manger.



Adélys Peppercorn :0071: 19/10/2010 11:37


Très bonne idée que la liste des restos, je suis certaine que ça intéressera beaucoup de monde, dont moi hi hi hi... J'avais vu de loin et par la fenêtre de la voiture le Bois de Boulogne, pas
encore eu l'occasion d'aller le visiter... Merci pour m'avoir donner l'eau à la bouche !! Et encore du druidisme dans le coin... décidément, ça me poursuit !!! Merci encore pour ton article, tes
photos sont vraiment jolies !!!


camus 19/10/2010 22:47



Et bien je vois qu'il y a déjà une impatience... je ne me suis jamais improvisé critique gastronomique, nouveauté à essayer bien que c'est plus un coup de pub à ces gens qui m'ont rempli la
bedaine qu'autre chose. Pour les druides, on va essayer de trouver quelque chose.