Chasseur de légendes 39

Publié le par camus


Journal de bord d'un chasseur de légendes


chapitre 39


Etoiles mortes



Comme promis, Saori et moi même, vous emmenons dans
l'enceinte d'un lieu mystérieux, d'un endroit oublié et laissé
à l'abandon depuis de trop nombreuses années, l'observatoire
de l'astronome Camille Flammarion situé à Juvisy sur Orge
dans le département de l'Essonne.








Après avoir poussé la grille d'entrée nous longeâmes le
batiment en pierre, volets et portes closes. Un panneau
indiquant l'interdiction de pénétrer dans la batisse se dévoilait
à nous. Ils ont au moins trouver l'argent pour installer des
caméras de vidéo-surveillance. La loge du concierge était vide...
qu'importe le parc n'était pas interdit d'accès et c'est le coeur
joyeux que nous commençâmes sa visite.








Né le 26 février 1842 à Montigny le Roi (Haute Marne),
Camille Flammarion était un chercheur, astronome de son
état, il décida d'installer son observatoire dans le veil hotel
des postes situé sur les hauteurs de Juvisy en 1883. Il a
écrit de nombreux ouvrages sur l'atmosphère terrestre, le
climat, les problèmes de l'astronomie mais il a également à
son actif des écrits spirites.

Camille Flammarion a beaucoup cherché du côté des esprits 
grâce au fameux livre d'Allan Kardec, le codificateur du
spiritisme. Parmis ces oeuvres ou peut y trouver de nombreux
ouvrages consacrés à ses recherches sur l'Au delà mais
également sur les maisons hantées. Fasciné par la vie après
la vie et le contact avec les morts, c'est dans cet
observatoire que notre chercheur se met au travail.







Parmis ses oeuvres les plus marquantes, on peut trouver :
Les habitants de l'autre monde, Les mondes imaginaires
et les mondes réels, Uranie, La fin du monde, La mort et
son mystère (en trois tomes), Les maisons hantées ou
bien encore Fantômes et sciences d'observations qui a été
publié très tardivement, en 2005 plus exactement. Les
recherches de cet hommes me fascinent et je crois que Saori
n'est pas restée indifférente à tout cela. Pendant que nous
nous promenions dans le parc, nous pensions à l'intérieur
de la batisse qui devait être extraordinaire.

Le parc est à l'image de l'observatoire, en cours d'entretien
mais avec un je ne sais quoi de spécial, comme si l'endroit
était négligé. Beaucoup d'endroits sont innaccessible comme
la petite grotte qui menace de s'écrouler ou bien le puits dans
les contours ne sont plus que les ombres d'eux mêmes. Il reste
la tombe du chercheur, enterré dans son propre jardin avec
une cercle fleuri représentant une étoile en son intérieur
et une colonne funéraire comme pierre tombale. Camille
Flammarion s'est éteint le 3 juin 1925 à Juvisy sur Orge.







L'endroit est émouvant, nous nous recueillâmes quelques
instants sur la tombe du chercheur, ses expériences nous
vinrent à l'esprit. Quel dommage que nous ne ouvions nous
introduire dans l'observatoire, insalubre et jugé trop
dangereux, voir la collection de moulages d'empreintes
ectoplasmiques aurait été un bonheur, gravir les marches
jusqu'à la coupole ce l'observatoire aurait été merveilleux...
et glisser un oeil sur le vieux téléscope aurait été une joie, hélas.

Ce fût donc une visite en demi-teinte puisque le plus interessant
nous était fermé, en quittant les lieux nous avons pu nous
entretenir avec le concierge qui nous annonça que l'association
et la commune n'avaient pas trouvé de fonds suffisants pour
remettre en état l'observatoire. Des travaux d'entretien ont
débuté au mois de juin dernier pour rmettre à neuf la grille,
la façade avec son cadran solaire et sa tour crenelée digne
d'un château fort. Un lieu aussi riche et insolite ne peut que
fasciner surtout quand on pense à toutes les recherches
et les découvertes qui y ont été faites.





C'est le coeur un peu triste que nous nous dirigions vers
notre prochaine destination, la tête pleine d'étoiles et de
revenants, nous fûment tout de même marqués par la vue de
ce batiment fantastique et par la visite de ce parc si tranquille
mais si insolite. Les lieux sont chargés des expériences et des
trouvailles faîtes par le chercheur à n'en point douter mais
il faudra attendre la fin des travaux pour espérer pénétrer ce
monde troublant et inconnu, l'espoir fait vivre comme on dirait.


Publié dans Hantise

Commenter cet article

LA COTENTINE 06/09/2009 17:36

coucou me revoilou !!! je suis encore débordée..mais je me sens tellement honteuse...et puis, j'adore tes articles, alors, ça me manquait trop !!!
super article et qui me laisse moi aussi terriblement triste de voir que personne ne se soucie de la restauration de ce bel endroit historique alors qu'on voit tellement d'argent dilapidé dans des futilités !!!

Marie-Josiane 04/09/2009 13:56

Je ne savais pas que Camille Flammarion était une personne aussi étrange. En plus d'^tre astronome et écrivain n'est-ce pas lui qui a crée les éditions Flammarion?
En tout cas c'est un article dans lequel on apprend bien des choses. Sa tombe est particulièrement jolie je trouve.

Merlin 03/09/2009 10:21

Que cet article me fait frissonner ! La photo de la tombe est remarquable. Sinon, j'ai la chance de posséder un de ces ouvrages sur les fantômes : "Les Maisons hantées". Un "incontournable" dirais-je.

peintrefiguratif 30/08/2009 10:35

je ne savais pas que flammarion s'occupait de paranormal
bisous

Dandylan 30/08/2009 09:28

Bonjour. Je me suis permis de vous emprunter deux photos pour illustrer mon blog sur Athis-Mons et ses environs (dont Juvisy). Bien aimé votre promenade juvisienne.