Chasseur de légendes 24

Publié le par camus

Journal de bord d'un chasseur de légendes


chapitre 24


La forêt endormie



Je republie cet article car après reflexion, ce travail,
même s'il n'est pas de moi mais de Saori, a tout à
fait sa place dans le journal de bord. Cet article
est censé enrichir le fameux journal et à préparer
l'arrivée du prochain chapitre qui sera à nouveau
une collaboration entre Saori et moi, il s'agira
de la visite et du témoignage du fameux manoir
Himuro. Pas de nouveautés pour cet article mis
à part la publication dans une communauté et la
correction de quelques coquilles.



note : Toutes les photographies proviennent
du moteur de recherches Google et ne sont en
aucun l'oeuvre de mlle Saori Matsuyoshi ou
de moi même. Le récit (en jaune) a été
réalisé par mlle Saori Matsuyoshi.


Bonjour, aujourd'hui nous allons parler
d'une légende, mais pas n'importe laquelle, une
histoire qui tiens très à coeur à mon amie
Saori, qui est fidèle à mon blog depuis le
début et qui souhaitait vous faire part du
mythe entourant ce lieu très célèbre au
Japon. C'est pourquoi je m'associe à mon amie
Saori pour la réalisation de cet article. Bonne lecture.


la forêt s'étend sur le flan Est du Mont Fuji


Pour ma part, je m'occuperai de la partie 
descriptive et informative alors que Saori se
chargera de vous donner son ressenti.
Commençons donc les hostilités, la forêt
de Aokigahara Jukai est très célèbre au
Japon, elle date d'environ 1 200 ans, elle
serait née d'une coulée de lave lors de
l'éruption du Mont Fuji (3 776 m) datant
de 834 (ça date pas d'hier quand même).
Toutefois la forêt est considérée comme
jeune et s'étend sur environ 3 000 à
4 000 hectares.


un vrai labyrinthe


Cette forêt est peuplée de légendes, on
raconte que de nombreuses créatures y
vivraient, des onis, des démons chez nous
que l'on apparenterait à des trolls, des
gobelins et autres joyeusetés du genre.
La forêt est assez grande et il semblerait
que cette mer végétale soit le lieu de
perdition d'un grand nombre de personne.
Certains s'y perdent, d'autres s'y laissent
mourir, quant aux autres, ils se font dévorer
par les choses qui hantent la forêt. On
raconte que des corps à moitié dévorés
auraient été retrouvés et que l'endroit
serait un formidable terrain de chasse au
trésor. Mais je laisse la parole à ma
partenaire qui connait mieux l'endroit que moi.

on aimerait pas s'y perdre



J'avais 17 ans lorsque je me suis rendu dans la
forêt d'Aokigahara Jukai, mes parents et moi étions
venus plusieurs jours dans le coin pour admirer
le mont et ses alentours. Cela peut sembler exagéré
mais mes parents n'étaient pas du tout emballés à
l'idée d'aller visiter la forêt. J'ai tellement insisté
qu'ils ont finis par céder. J'étais très exitée à
l'idée de voir cet endroit si riche en légendes.
Mes parents le fûrent nettement moins.


Bref, ce fût par une belle journée ensoleillée que
nous nous rendîmes  dans la forêt. Evidemment nous
avions un guide, que pouvait il nous arriver ?
Le guide, il est vrai, avait fortement insisté pour que
nous restions groupés car en effet, beaucoup de
personnes n'étaient jamais revenues de cet endroit
car elles s'y seraient perdues. L'atmosphère de cette
forêt était très étrange, pas seulement à cause de
mon imagination. J'avoue que l'idée de rester perdue
définitivement ici me heurta l'esprit mais pas pour
longtemps. De confession shintoiste, nous étions très
respectueux à l'égard de cette forêt et c'est
pourquoi nous marchions en silence.


Evidemment, je n'avais pas mon appareil photo, enfin
si, mais disons que celui ci eu une avarie technique en
début de journée, peu avant de pénétrer dans l'immense
forêt. Comble de l'étrange, celui ci se remit à
fonctionner convenablement le soir lorsque nous sommes
revenus à l'hotel. Fruit du hasard ? Mise en garde de
la forêt ? A vrai dire je ne sais pas, mais beaucoup de
visiteurs ont fait une multitude de photos sans
encombres... pour les autres, c'est une autre histoire.

oh une corde !



Bon je n'ai jamais vu aucun démon, n'y même me
suis perdu, je n'allais pas tenter un orochi quand
même (nd Amaury : Chez nous on aurait plutôt formulé :
ne pas tenter le diable). Pourtant les histoires que
racontait le guide me fascinaient, corps retrouvés,
suicides, témoignages étranges... bref des choses
que mes parents n'aimaient pas entendre et à vrai
dire, maintenant je les comprends un peu. La ballade
se fit sans ecombres, il est vrai que nous avons croisé
un arbre avec une corde pendue à l'une de ses
branches se terminant par un noeud coulant. Etait-ce le
lieu d'un suicide passé ou tout simplement une mise en
scène ? Je ne sais pas mais je frissonnais et finalement
je n'avait plus tellement envie de poursuivre la visite. Pourquoi ?


Je trouve que la forêt, à certains endroits
particulièrement, dégage une certaine tristesse, une
sensation de desespoir. Lors d'une halte dans
une clairière, un doux parfum d'amertume et de
mélancolie se fît sentir. Ajoutons à cela l'angoisse
de ne jamais plus en sortir, tout cela finissait par
devenir pesant et l'atmosphère étrange se fît plus
lourde au fur et à mesure que nous nous enfoncions.
J'ajouterais que ce sentiment est dû en partie à la
fatigue et à notre imagnation, la mienne en tout cas.
Pour finir, nous rentrions dans l'après midi de cette
forêt si sombre, soulagée de voir enfin la lumière du
soleil et de respirer le bon air de la ville.
Oui cela peut paraître bizarre.


Je terminerais par le fait que je pense réellement que
cette forêt est étrange et que sa densité provoque
chez les pauvres voyageurs, un sentiment de
désespoir, de ne jamais en voir le bout. Vous allez
être déçus mais je n'ai vu ni démon, ni cadavre mais
j'avoue que cet ennivrant parfum de mystère
finissait par me monter à la tête. Je garde un
bon souvenir de cette fabuleuse promenade dans
un monde ou les arbres sont si nombreux et la
végétation si étouffante que cela en devenait
étourdissant. Je laisse de nouveau la parole à
Amaury en espéront que mon récit vous ai plu.


Amicalement, Saori.


une forêt vraiment profonde



Cette histoire est fascinante et peut être
un jour moi aussi, j'oserais m'aventurer
dans les tréfonds de la forêt d'Aokigahara
Jukai. Mais pout l'instant je me contenterai
de lire et de relire ton précieux récit chère
Saori. En espérant que cet article soit à votre
convenance, permettez moi de vous souhaiter
un bon week end et de vous donner rendez-vous
pour un prochain article pleins de surprises.


Pour ta charmante collaboration et ton initiative
appréciable, je termine notre second article
réalisé ensemble (le premier fût le Manoir
Himuro) par cette phrase toute simple.


Merci Saori !


Publié dans Hantise

Commenter cet article

Martine 30/10/2010 06:39


J'ai suivi les aventures de Saori avec plaisir... Etrange tout de même l'appareil photo... Je trouve que cette écriture à 2 mains est très réussie.
Bon week-end.
Un nouvel écrit sur quai des rimes (http://quaidesrimes.over-blog.com)

Bises


camus 30/10/2010 09:53



Merci, oui j'ai bien aimé appliquer cette idée que nous avions eu et puis une histoires hors de nos frontières françaises, ça change un peu; Merci à toi et bon week end.



Jonathan 01/03/2010 13:46


Cette forêt doit surtout regorger d'une faune sauvage absolument magnifique....

Pour la photo, je penses que cela voudrait le coup qu'on s'y attarde
Si j'ai l'occasion d'y aller, pourquoi pas....


camus 01/03/2010 21:53


En effet, la faune doit y être exceptionnelle, tu as tout à fait raison, et je ne parle pas de la flore. Merci de ta visite !


gribouille24 29/01/2010 12:55


kikou .
vraiment sympathique cette foret ./. j'irai pas me promener dedans toute seule
kissa toi et bonne journé
sakana


camus 29/01/2010 13:11


Ah c'est sûr faut être bien préparer pour y aller apparemment, je ne sais pas si nous en avons une comme ça par chez nous. Merci de ta visite ^^


Merlin 27/05/2009 15:31

A quelle forêt ! Je ne sais pas si je souhaiterais m'y perdre, mais au moins m'y promener ...

laetitia 27/05/2009 12:26

commentaire pour fei : je ne comprend pas le sens des article mais peut etre que j'ai du retard c pour ça ! alors des groupe que je ne connais pas ou n'apprécie pas trop mais une bonne explication du moins je pense car en ce qui concerne louis attaque je n'ai pas du tout les même point de vu que toi et pourtant je connais tout les album et leur chanson presque par coeur ! y compris l'histoire un peu du groupe mais bref on es pas là pour parler de ma culture je voulais juste te donner un avis qui peut aider pour tes article écris plus sur les artiste de la musique que tu parler leur parcourt et leur style un peu pret mais je pense que décrire chaque musique est inutile c'est a chacun d'avoir le plaisir de les décourvrire à sa façon !
voilà enfin après tu fais ce que tu as envie c'est normal bibi