Chasseur de légendes 21

Publié le par camus


Journal de bord d'un chasseur de légendes


chapitre 21



Havre Noir



Nous voici donc dans le 21ème chapitre de mon journal
de bord, il sera consacré au cimetière animalier d'Asnières
sur Seine. C'est un endroit que j'ai découvert il y a peu, en
préparant ma sortie photo dans cette ville. J'ai pu découvrir
un lieu insolite portant le nom de Cimetière des Chiens. La
curiosité était trop forte, il fallait que j'y jette un coup d'oeil.






Le cimetière des chiens de Asnières sur Seine est
considéré comme le premier vrai cimetière du genre
au monde, il a été classé monument historique et peut
donc se visiter pour la modique somme de 3€ (prix pour
les adultes). Situé en bord de Seine, il est séparé de la
ville par la voie rapide qui longe les quais de la Seine et par
le parc de l'Ile Robinson. C'est grâce à cette particularité
que le cimetière semble loin de la civilisation et du bruit.






L'entrée est un magnifique mur composé de plusieurs
arches, il est inscrit sur l'arche centrale "Cimetière des
Chiens" , je m'approche de la petite entrée sur le côté
marquée par un pavillon de bois ou est inscrit le mot
"accueil". Jusque là, rien de bien transcendant et puis
je pénètre les lieux, un magnifique petit cimetière
ressemblant en tout point à ceux consacrés aux hommes.






Le premier monument funéraire qui m'intrigue est celui
de la tombe d'un saint-bernard. Il est inscrit que ce brave
chien a sauvé héroiquement 40 vies humaines... mais que
la 41ème fût la cause de sa disparition. Touchant non ?
Un homme aurait été acclamé et considéré comme un
vrai héros, ce chien a reçu un bel hommage lui aussi, la
statue est la plus imposante du cimetière, elle est
magnifique et émouvante et c'est largement mérité.






Je me met à déambuler dans les petites allées
de ce cimetière décidément très boisé, le vert est
une couleur qui domine et cela ne rend que l'endroit
plus charmant. Evidemment ceci reste un cimetière et
par respect pour les animaux qui reposent en ces lieux
et pour les maîtres de ces derniers, je poursuis ma
promenade en silence, l'oeil attentif, les sens en alerte,
comme c'est toujours mon cas lorsque je pénètre
un endroit similaire.






Evidemment durant ma visite je n'ai pu m'empêcher
de penser au roman du génial Stephen King (Misery,
Shining, Les Tommyknokers, La tour sombre, Le Fléau
ou Ca), Simetierre. Je ne vous raconte pas l'histoire
de ce livre mais le récit tourne autour d'un petit
cimetière pour animaux. J'ajouterais qu'il s'agit
d'un des chef d'oeuvres les plus réussis de l'auteur
qui est vraiment très prolifique. Pour preuve le maître
de la terreur et du fantastique vient de faire rééditer
Salem (dont j'apprécie vraiment la nouvelle couverture),
il vient également de publier son dernier ouvrage Duma Key.






Le cimetière contient beaucoup de tombes de
chiens mais on peut également y trouver des chats
et même quelques autres petites bêtes si l'on y prète
un peu d'attention. Je ne vous dit pas lesquelles, je
préfère vous réserver la surprise. En parlant de chats,
on peut en rencontrer de beaux spécimens de chats
de goutières bien en vie, j'en ai pour ma part croisé
quatre. Tous avaient leurs petits caractères différents.






Le premier me fuyait comme la peste, je l'ai retrouvé
assoupi dans un vase funéraire abrité par un arbre
ressemblant à un sycomore. Ne voulant pas le
déranger plus longtemps je décidais de poursuivre ma
promenade pour me retrouver nez à nez avec son
sosie, beaucoup plus affectueeux, je passais bien
dix minutes à le caresser entre deux miaulements.
La petite bête avait l'air de fortement m'apprécier, il
n'en finissait de ronroner et de se coller à moi.






Ce brave chat m'accompagna pendant une bonne
partie de mes recherches, toujours à la recherche
d'un calin, même si je ne suis pas dupe, tant d'affection
de la part du félin signifiait surtout que la petite boule
de poil avait faim. Il me quitta quelques temps après
avoir rencontré un troisième chat, noir cette fois ci,
qui semblait hésiter à demander des caresses.
Les deux chats se posèrent chacun sur une tombe
différente pour profiter du beau temps. Quant à
moi, je décidais de poursuivre ma ballade.





J'avais vraiment l'impression de ressntir l'âme des
animaux enterrés ici, une sorte d'amour et de
compassion flottait dans l'air, pas un bruit, pas un
souffle de vent, une tranquillité palpable, une sorte de
pureté émanait des lieux. Je n'ai pas vu le fantôme
de l'un de ces animaux mais j'avais l'impression qu'ils
me regardaient, m'aimaient et me souhaitaient la
bienvenue. Comme si d'un coup je pouvais tous les voir
et leur exprimer mon amour et mon affection.






Je fît la recontre d'un autre chat pendant qu'il fesait
sa toilette, j'ai pu m'approcher très près de lui et tirer
son portrait ce qu'il apprécia très moyennement.
L'ayant déjà suffisamment dérangé, je poursuivais ma
route. Je vis la statue d'un chien qui ressemblait plus à
un dragon. On aurait dit de l'art chinois. Le chien s'appellait
Diabolo, je me demandais alors si ce chien était infernal
par moment puis je me mis à penser à Diabolo, le chien
de Satanas dans le dessin animé Les fous du Volant.
Je terminais par la partie récente du cimetière encore
très verte, mais toujours emplie de cette
tendresse presque surnaturelle.


C'est sur cette note que s'achève la visite de
l'incroyable cimetière animalier d'Asnières sur
Seine, un lieu un peu étrange mais très touchant et
émouvant, âmes sensibles, ne lisez pas les pierres si
vous ne voulez pas verser quelques larmes tant ça
nous serre le coeur de voir nos compagnons fidèles
et sincères nous quitter. Il reste dans ce lieu l'âme
bienveillante des bêtes enterrées ici, elle est si forte
et accueillante qu'on l'a ressent au plus profond de
nous et c'est avec une véritable tristesse et beaucoup
de nostalgie qu'on se force à quitter ce havre noir.






note :
Pour soutenir les Franchots et leur blog tenu par Joan
et bien aidé par mon papa, je vous invite à consulter
ce dernier, que vous soyez ancien pensionnaire de
l'institut Franchot ou non. Cet endroit était situé à
Choisy-le-Roi dans le Val de Marne, une ville en bord de
Seine ou l'on peut trouver un très joli parc, un bel hotel
de ville, une église assez interessante et les restes de
l'ancien château. Je m'y rendrait très prochainement pour
y faire quelques photos. En attendant vous pouvez vous
rendre sur le blog des Franchots pour y découvrir des
anecdotes rigolotes et interessantes le tout dans une
ambiance bon enfant. Et qui sais peut être y retrouverez
vous d'anciennes connaissances. A savoir que vous pouvez
accéder au blog en cliquant sur le lien un peu plus haut ou
en cliquant sur le lien permanent dans la rubrique "Sur le net".




Je vous donne rendez-vous pour un petit tour du côté
des loup-garous et des lycanthropes et autres loup-
-garous, cela me permettra de vous faire un écrit
de Marie-Josiane, l'occasion de saluer son retour
et de la remercier pour tous les commentaires qu'elle
vient de poster. Sur ce je vous souhaite une bonne soirée.

Publié dans Hantise

Commenter cet article

Martine 27/10/2010 07:13


Merci pour ce bel et émouvant reportage au cimetière pour chiens d'Asnières.... Je n'y suis jamais allée. J'aime beaucoup Stephen King. Je n'ai pas lu Simetierre mais j'en ai lu beaucoup et j'aime
particulièrement Misery, Ca.... Bises


camus 27/10/2010 22:05



Simetierre est un des meilleurs ouvrages de Stephen King, Misery et Ca sont excellents également (Carrie, Cujo, Christine, les Tommyknokers, les Langoliers, le Fléau, la Tempête du Siècle, Minuit
4, Bazaar, La Tour Sombre, Charlie, Brûme, Dolores Clairborne, Chantier, j'en passe et des meilleurs), je vois que nous avons quelques goûts communs.



gribouille24 21/01/2010 19:43


voici un endroit bien insolite comme je les aimes .merci de l'info dés que je monte sur Paris on ira y faire un tour .
merci pour cette balade , je reviendrais
bonne soirée
sakana


camus 22/01/2010 07:33


De rien pour la balade, c'est à moi de dire merci pour la visite et les comentaires. Aujourd'hui je vais essayer de me dégager un peu de temps pour visiter votre blog qui je suis sûr me comblera.


LA+COTENTINE 02/05/2009 17:52

celui là je le connais...et c'est vrai ce que tu dis sur l'atmosphère qui y rêgne !!!!!! et je dois avouer que j'ai bien pleuré moi lors de ma visite !!

Miss Lulu 27/04/2009 15:31

c'est dur de voir un cimetière animalier, quoi que ça montre un minimum de respect pour les animaux, mais cela me fait aussi penser au fait que je n'ai que quelques années avec mon Dalton ... et mon Néo ...
bisous

Merlin 26/04/2009 17:45

Je dois dire que tes photographies m'épatent ! Elles sont fantomatiques et apaisantes à la fois. Cela me fait plaisir de revoir cet endroit que j'ai bien apprécier.