Chasseur de légendes 19

Publié le par camus


Journal de bord d'un chasseur de légendes


chapitre 19


A l'ombre du Montparnasse



Bonjour à toutes et à tous, aujourd'hui je
vais vous amener dans un quartier très célèbre
de la capitale, puisqu'il s'agit du Montparnasse.
Mais si, vous savez, il y a une grande gare SNCF
ainsi qu'un centre des affaires avec quelques
gratte-ciels, la tour Maine Montparnasse (210
mètres) ou encore l'hotel Méridien-Montparnasse
(116 mètres) et le Heron Building (70 mètres). On
peut y trouver une galerie commerciale assez
étendue et pleins d'autres commerces sympathiques.
Bon trêve de plaisanterie, derrière ce carcan
d'activité et d'animation se cache un lieu
magique et tout aussi mystérieux,
le cimetière du Montparnasse.







Le cimetière du Montparnasse est le deuxième
plus étendu de la capitale intra-muros après
celui du Père Lachaise. Paris compte en fait
plusieurs grands cimetières parisiens souvent
situés à l'extérieur de la ville, Pantin-Bobigny
(93) le plus grand, une ville sans exagérer, Bagneux
(92), à la seconde place, Thiais (94), Père Lachaise
(75), Saint Ouen (93), Montparnasse (75),
Montmartre (75), Batignolles (75) et plusieurs
petits cimetières de tailles beaucoup plus modeste
(Passy, Villette, Saint Vincent, Picpus, Vaugirard
ou encore Calvaire). Commençons tout de suite la visite.

Ce qui m'a attiré dans cet endroit ce sont les
sculptures et les cryptes, aussi belles qu'au
Père Lachaise, il y a beaucoup de personnes
célèbres inhumées en ces lieux, Jean Paul Sartre,
Simone de Beauvoir, Serge Gainsbourg, ou encore
Frédéric Rossif, un merveilleur conteur spécialisé
dans le documentaire animalier. On peut également
y voir les sépultures des photographes Man Ray
et Edouard Boubat Le silence règne, il fait
frais, nuageux, un temps idéal quoi.








J'opte pour faire le tour du cimetière,
celui ci est divisé en deux, la partie principale
est celle qui comporte le plus de sépulture
mais la seconde partie est plus tranquille et
non dénuée d'interêt. C'est dans cette partie
que repose l'écrivain Guy de Maupassant,
célèbre pour ses nouvelles telles que Boule de
Suif, La Parrure, Une Vie, L'héritage, j'en
passe et des meilleures. Mais il est également
l'auteur d'un bon nombre de nouvelles fantastiques
dont la plus célèbre est Le Horla qui narre la
dégradation psychologique d'un homme se
sentant hanté par une puissante force invisible
l'épiant dans l'ombre de sa propre maison, le Horla.

Vous pouvez trouver cette histoire en édition
simple (2 € pour Librio) ou avec d'autres récits
fantastiques dans l'édition Classique chez
Le Livre de Poche, cette merveille contient entre
autre, La Main, Un Fou, La Peur, Apparition ou
encore Qui sait ? Je vous recommande
chaudement cet ouvrage, il ne coute que 3 €
Ce livre contient vraiment un grand nombre de
ses nouvelles, elles sont courtes, ça se lis vite
et très bien. Un régal.








Cet endroit est immense, il faut compter
plusieurs heures pour le visiter mais quel
lieu magnifique. C'est un émerveillement de
tous les instants que de se promener dans
les allées boisées de ce cimetière, on se croirait
à la fois dans un parc et dans un musée.
Crypte, tombes, monuments funéraires,
caveaux et autres tombeaux s'offrent à nous
avec une certaine poésie. Les concessions à
perpétuités se suivent mais ne se ressemblent
pas, un vrai bonheur pour tous les amateurs
d'arts funéraires.

Etrangement, les habitants des lieux m'ont l'air
plus tranquilles qu'au Père Lachaise, plus apaisés
aussi. Et c'est peut être tant mieux pour eux
après tout. Lors de ma petite visite, aucune
présence, aucune force invisible ne se montra.
Seul un mystérieux miaulement plaintif se fît
entendre dans la partie ouest du cimetière
mais je n'ai pas réussi à localiser l'origine,
un chat errant désespérement invisible.

Pour rester dans les bizarreries, on peut aussi
voir la tombe du musicien Camille Saint-Saens,
un virtuose de l'orgue qui a joué dans l'église
de Saint Meri, qui reste une des plus mystérieuse
que je connaisse à cause de son emplacement et
de la présence d'une sculpture de Baphomet.








C'est aussi l'ocasion de contempler un site
très mystérieux et angoissant du cimetière, la
tombe de Charles Baudelaire, sa dernière demeure.
On savait l'homme très attiré par le cynisme et le
morbide. Ses oeuvres géniales suintaient l'humour
noir et la violence verbale mais le tout en finesse
et en poésie. Son chef d'oeuvre incontesté reste
Les Fleurs du mal, une ôde grinçante laissant
transparaitre l'esprit tordu des personnages
mais aussi celui de son auteur.




la tombe de Charles Baudelaire



La sépulture de l'écrivain et poète, Charles
Baudelaire, est à l'image même de celui ci, voyez
comme le monument est dérangeant. L'esprit
scabreux du maître est représenté sous une
forme double tel un schizophrène et même triple.
On y voit corps du défunt allongé alors qu'un
démon ressemblant à une chauve souris se trouve
juste au dessus de sa tête, la partie haute du
corps est à nouveau humaine. On y voit l'homme
en question fixer un point qui semble être les
visiteurs eux même. La statue semble réfléchir
comme si elle était prise en tenaille entre deux
esprits différents, le mort, celui qui a accepté son
sort et le non-vivant qui refuse sa condition
actuelle et semble s'élever au dessus du caveau.




l'homme semble posséder une queue également



Cet état me fait penser au vampire, le non-vivant
qui refuse de se laisser aller à la torpeur éternelle
et préfère se nourir du sang des vivants pour
survivre. D'ailleurs, Charles Baudelaire ne fît il
pas allusion au vampire dans Les Fleurs du Mal ?
Si plus ou moins, même si ce n'est pas à
proprement parler du même vampirisme mais
le principe est le même. Certains passages sont
vraiments éloquants, il est beaucoup question de
la décomposition, de la putréfaction et de
charognards, le tout dans une forme très
symbolique. Tout est dans la métaphore même si
elle a un goût aigre et un parfum nauséabond.




avouez que la sculpture est vraiment dérangeante



Pour le reste, je vous propose un petit apperçu
de ce que l'on peut voir dans le cimetière, je ne
dévoile pas toutes les photos car certaines
serviront à illustrer le prochain conte d'Ophélie.
En avant l'inventaire !













D'autres photos ont également servit à illustrer
la précédente histoire d'Ophélie, je tiens à le
préciser car j'aime faire savoir à quoi les autres
photos servent car il faut avouer, ce n'est pas
plus mal ainsi, cela permet d'alléger de
quelques photos l'article.






tiens la famille Adams, tin tin
tin tin... tin tin tin (air connu)



Et c'est sur ces quelques notes que s'achète
la visite du cimetière du Montparnasse.
Si vous voulez savoir quelles sont les autres
personnalités qui sont enterrées ici, je vous
invite à consulter le site du cimetière voir même
l'article concerné sur wikipédia. Bon alors
je ne connais pas les fantômes de ces lieux
mais j'avoue avoir été émerveillé par toutes
ces sculptures et ces pierres aussi vieilles
qu'originales, envoutantes, dérangeantes
pour certaines mais toujours imprégniées
d'une sensation d'étrange.






Un grand merci à Joe et Laetitia pour leurs
derniers commentaires car cela faisait un moment
que je n'avait plus vu ces deux habitués. Je vous
donne rendez vous prochainement pour une
nouvelle histoire de la demoiselle Ophélie avant
de partir déambuler dans les allées du
cimetière de Montmartre.


Publié dans Hantise

Commenter cet article

culture 24/07/2011 01:34


La tombe qui est indiquée comme étant celle de Baudelaire ne l'est pas... il repose a un autre emplacement du cimetière, cette statue étant seulement un hommage au poète et homme qu'il était. Il
repose dans l'allée a droite de l'entrée, avec son beau-père et sa mère.


LA COTENTINE 01/03/2009 19:07

celui là, je le connais !!! j'adorais aller à Montparnasse, travaillant rue de Sèvres, c'était un endroit agréable pour se détendre !!!
merci pour le souvenir..

Muad' Dib 17/02/2009 23:04

Coucou Camus, les photos qui illustrent tes articles sont vraiment superbes.
Bonne soirée,

Marie-Josiane 16/02/2009 15:18

Quel magnifique article! J'aime beaucoup Guy de Maupassant et ses histoires. Je trouve que c'est un grand écrivain!

Eily 16/02/2009 13:43

j'aime beaucoup tes photos, elles sont superbes