Chasseur de légendes 15

Publié le par camus


Journal de bord d'un chasseur de légendes


chapitre 15


Les mystères de Beaubourg



Pour ce nouveau chapitre, il me semblait
important de revenir dans ce célèbre quartier
de la capitale. J'aime m'y promener et
contempler les batiments sujets aux légendes
locales. Etant donné que j'ai pû y faire un
certain nombre de photo, pourquoi se priver ?
L'occasion est trop belle, petit inventaire
des hantises du coin.




la tour de la Bourse du Commerce



La Bourse du Commerce est le premier
batiment d'importance, sa tour est l'objet
d'une hantise. En effet, les soirs d'orages, on
peut y appercevoir une sombre silhouette.
Celle de Côme Ruguieri, l'astrologue personnel
de Catherine de Médicis. J'aime beaucoup
ce lieu bien qu'une certaine tristesse s'en
dégage et pas forcément les soirs d'orages.




le jardin des Halles enfin l'une des entrées



C'est aussi dans l'ancienne rue de la
Vieille Lanterne qu'on a retrouvé le poète
Gérard de Nerval mort. Ce dernier n'avait
pas une réputation des plus envieuse mais
certains confrères du milieu le respectait
et l'appréciait. On aurait retrouvé son
corps pendu à une grille d'évacuation des
égouts de l'époque, nu et son chapeau sur
la tête. Les signes peints sur son corps fûrent
très étranges et le fait que le chapeau ne soit
pas tombé à côté de lui durant son suicide
(car pendu de cette façon, on se débabt
forcément, même un peu) est très louche.
Serait ce véritablement un suicide ?
Quoi qu'il en soit l'affaire reste très
mystérieuse, l'auteur est enterré au cimetière du
Père Lachaise grâce à la contribution de quelques
amis dont Théophile Gautier.




le jardin des Halles et l'église Saint Eustache



Comme je l'avais déjà préciser, l'actuel
forum des Halles remplace l'ancine
cimetières des Innocents qui est maintenant
bien installé dans les Catacombes de la
capitale. Bref cet endroit à toujours été mal
famé, de la rue Saint Denis à la rue de
Rivoli en passant par la rue des Lombards ou
encore la rue de la Grande Truanderie, lieu
de débauche et autres filouteries, les bas
quartiers de Beaubourg n'en finissent plus
de fasciner et mettre mal à l'aise.




la rue des Innocents



J'avais déjà parlé de ce maître ébéniste
chargé de décorer et embellir la porte
de la cathédrale Notre Dame, celui ci passa
un pacte avec le diable pour accomplir la
tache. Depuis son esprit erre entre la
cathédrale et la place qui se nomme
désormais Joachim du Bellay, célèbre
pour la très jolie fontaine des
Innocents, encore un lieu chargé de
mystères, surtout que l'ancien
cimetière était tout proche.




la fontaine des Innocents


Voici d'autres images de cette très belle
fontaine se trouvant dans un endroit
chargé et fascinant, la place Joachim du
Bellay, proche de la rue des Innocents
et du forum des Halles, emplacement de
l'ancien cimetière des Innocents.




c'est donc à cet endroit que l'âme
en peine se rendait et continue de
le faire aujourd'hui encore



Après avoir passé pas mal de temps dans
la partie occidentale, celle qui s'étale sur
le 1er arrondissement, il est grand temps de
passer à la partie orientale, celle qui
s'étale sur le quatrième arrondissement, moins
de hantises mais encore des photos inédites !




la rue Quicampoix, très sombre je trouve



C'est en effet dans cette partie que se
trouve les ruelles sombres et sordides
rappellant les bas fonds du XIXème siècle, la
rue Quincampoix en est le parfait exemple.
C'est d'ailleurs dans cette rue que se
trouve le bar, le Blackdog, récemment
l'artiste illustrateur et sculpteur H. R Giger
y passa pour faire quelques dédicaces.
Cet homme est le père de la créature Alien
(du film éponyme), ses oeuvres sont 
chimériques, mélangeant les parties
mécaniques avec les parties organiques, le
tout baigant dans un goût pour le malsain
assez prononcé. C'est sale et dérangeant, j'avais
pu voir une de ses expositions à la halle Saint
Pierre (18ème) il y a quelques temps de ça.




le fameux hotel de Saint Merry



Et oui, je vous avait parlé de l'hotel de
Saint Merry, le voici en photo avec son
apparence vieillottes, ses intérieurs sompteux
frisant avec le gothique et ses trois étoiles.
Ce n'est pas n'importe quel établissement,
situé dans la rue de la Verrerie, l'endroit est
inquétant, la rue, comme l'hotel qui semble
jouer sur sa décoration intérieure et sur les
histoires qui trainent dans le quartier.
J'ai très envie d'y passer ne serait ce qu'une nuit.




la rue de la Verrerie, les anges gardent
le batiment de la paroisse de Saint Merri



en face de la paroisse, cette petite
rue donne sur la rue de la Verrerie



La rue de la Verrerie habrite aussi le
batiment faisant office de paroisse
pour l'église de Saint Merri, d'ailleurs, la
batisse communique avec l'église. L'église
de Saint Merri est étrange, elle est nimbée
d'une atmosphère chargée tout comme
le quartier, une tête sculptée représantant
Baphomet, le bouc satanique se trouve en
ces lieux et cela est très étrange pour une
église. L'église se trouve à proximité du
centre Georges Pompidou et représante
l'un des points les plus mystérieux de tout
Beaubourg à mon avis. Elle accueilli Camille
Saint Saens qui y joua de l'orgue.




l'église Saint Merri en rénovation



J'allais oublié de parler d'une autre rue 
au nom fort évocateur, la rue Nicolas Flamel, un
nom qui commence à se faire connître sur
ce blog. Il s'agit d'un personnage très
mystérieux, Nicolas Flamel était considéré
comme le plus grand alchimiste de son époque
et même plus. Célèbre pour son art, il acquît un
statut quasi légendaire, surtout depuis que les
rumeurs concernant son hypothétique
immortalité, circulèrent. Bref, encore une histoire
fort étrange pour une rue très jolie, je ne sais
pas si le nom marque l'emplacement de son
ancien laboratoire, en tout cas la vue y est
superbe et donne sur la somptueuse tour
Saint Jacques, aujourd'hui rénovée.




un nom fort mystérieux



la rue Nicolas Flamel donnant
sur la tour Saint Jacques



Alors malheureusement je n'ai pas vu le
fantôme de l'astrologue Cosme Ruguieri en
haut de la tour de la Bourse du Commerce, je
n'ai pas retrouvé l'emplacement de la mort
de l'auteur Gérard de Nerval dans l'ancienne
rue de la Vieille Lanterne, je n'ai pas vu l'âme
de l'ébéniste près de la Fontaine des
Innocents, je n'ai pas vu non plus des vestiges
oubliés de l'ancien cimetière des Innocents, je
n'ai pas pu visiter l'hotel Saint Merry et vous
en montrer des images, je n'ai pas pu rentrer
à l'intérieur de l'église Saint Merri pour cause
de travaux. Enfin je n'ai pas su trouver
l'ancien laboratoire de l'alchimiste Nicolas
Flamel mais j'ai pris plaisir à prendre des photos
et à déambuler dans ce quartier, j'ai pris plaisir
à fouiller les lieux et à vous raconter ces
légendes et j'espère que cela vous aura plu.

Je vous donne rendez-vous pour une visite
plus calme et sans fantômes, de la ville de
Cergy, préfecture du Val d'Oise avec quelques
photos dont vous me donnerez des nouvelles.

A bientôt !

 

Publié dans Hantise

Commenter cet article

Martine 30/09/2010 06:48


Je n'ai jamais vu cette fontaine des innocents... La tour saint Jacques oui ma marraine habitait juste en face .... Elle me semblait très imposante. Je la préfère vue de la rue Nicolas Flamel.


camus 30/09/2010 10:00



La fontaine des Innocents se trouve Place Joachim du Bellay, entre le boulevard Sébastopol et le forum des Halles, elle se dresse sur l'ancien cimetière des Innocents qui a été transféré à la fin
du XVIIIème dans les Catacombes si mes souvenirs sont bons. La tour Saint Jacques est très belle et très imposante, elle domine tout le quartier du haut de ses 52 mètres de haut, c'est le 3ème
édifice le plus haut du IVème arrondissement après la cathèdrale Notre Dame (90 m) et l'église Saint Paul Saint Louis (55 m) dans le Marais. La tour a été rénovée récemment et est très belle vue
de la rue Nicolas Flamel, alchimiste quasi légendaire qui possède des liens étroits avec la tour.



Eglantine / Martine 13/08/2010 06:21


De très belles photos. Je ne connaissais rien de la vie de Gérard de Nerval, je connais maintenant sa mort tragique et mystérieuse... Un petit coucou avant de partir en week-end. A lundi

Martine : http://www.cergyrama.com
Eglantine : http://quaidesrimes.over-blog.com


camus 13/08/2010 22:08



Ah Gérard le retour ! Je l'avais presque oublié celui là, effectivement sa mort reste des plus mystérieuses. Merci de tes visites et bon week end !!



Miss Tétine 25/01/2009 22:57

un nouveau chapitre qui fait du bien,
tu reprend le cour de ce blog, comme le cour d'une vie ;)
je suis fière de toi et de ton travail, et de ce weekend avec toi, ou, je trouve, tu as bcp progressé ;)
je t'embrasse :)

Marie 23/01/2009 14:48

Bravo ton article est très réussi!

Saori 23/01/2009 00:18

Très bel article, les photographies sont sompteuses et même si tu en avais déjà parlé dans des précédents articles, c'est toujours passionnant et il y a toujours de la nouveauté. Bravo !