Chasseur de légendes 12

Publié le par camus


Journal de bord d'un chasseur de légendes


chapitre 12


Sorcellerie et jalousie au château



Bonjour, cela faisait quelques temps qu'un
article n'était pas apparu sur le blog, mais
la chose est désormais réparée car vous allez
pouvoir lire mes aventures au château Vieux
de Saint Germain en Laye.

C'est par une belle... enfin non plutôt maussade
journée d'avril que tout commence. Mon amie
et moi sortions du RER A, enfin arrivés à
destination, la gare de Saint Germain en Laye.
Nous commençons par photographier la
magnifique église de Saint Germain d'un style
néo-classique éblouissant avant de débuter les hostilités.




le château Vieux se dresse devant nous.


Nous commençons donc par faire tout le
tour du château histoire de situer les lieux
et de nous rendre compte de sa grandeur.
Le château Vieux fût batit en 1348 sous
Charles V (1338 - 1380) sur les fondations
d'une ancienne forteresse. Le château sera
modifié et agrandi au cours du XVIème sous
le règne de Louis XIV notre bon vieux
Roi Soleil (1638 - 1715), le célèbre monarque
logera avec sa cour de 1661 à 1682 et
lèguera son blason à la ville.

Devant l'entrée du château, nous prenons
encore quelques photos avant de commencer
la visite de ce lieu qui habrite le musée
des Antiquités Nationales, la visite étant
gratuite à ce moment là (comme ce fût
le cas pour le château de Pierrefonds), il
n'y avait aucune raison de ne pas se faire plaisir
et de visiter cet endroit au lourd passé
chargés de rumeurs et autres légendes.



vue en contre-plongée d'une tour du château


La visite commence dans la bonne humeur
et l'endroit ne présente aucune charge négative
à première vue. Bon il est vrai qu'il s'est
passé des choses étranges ici comme
l'Affaire des Poisons en 1676 ou la marquise
de Brinvilliers, femme à la réputation pour
le moins sulfureuse, fût torturée et exécutée
pour avoir assassiné son père, ses deux
frères et sa soeur, une triste histoire qui
impliqua pas moins de 400 personnes
dans ces crimes horribles.

Louis XIV fût horrifié de toute cette
affaire surtout que l'une de ses maitresse, Mme
de Montespan se serait livré à des rituels
que l'on qualifirait de satanique et surtout
qu'elle aurait cherché à empoisonner l'une de
ses rivales auprès du roi. La plupart des dames
de ce lieu se livrait à la sorcellerie et allaient
consulter la Voisin, née Catherine
Deshayes, veuve Mauvoisin. Cette femme
était une faiseuse d'anges et une diseuse
de bonne-aventure, elle s'adonnait également
à la sorcellerie et concoctait avec son
complice Lesage, adepte de l'alchimie et de
la magie noire, des philtres d'amours.



dans les escaliers du château


Cette femme faisait ses philtres avec
de la poudre et du sang humain, elle se
livrait également au trafic de corps de
nouveaux nés destinés à de bien macabres
rituels, des sacrifices qui entreraient dans
le cadre de la sorcellerie et du satanisme.
Cette brave dame se rendait régulièrement
au château notamment pour y voir une
certaine Mme de Montespan. L'enquête
interressa toutes les cours européennes de
l'époque et une cour spéciale, la Chambre
Ardente, fût instaurée pour mener les
investigations. La Voisin fût torturée puis
brûlée vive sur la place de Grève en février
1680, cet exécution mit fin à l'enquête qui
compromettait beaucoup trop de
milieux dans la cour du roi.

C'est donc en toute connaissance de cette
histoire que je débute la visite qui se fait
comme dans un musée classique, d'abord le
rez-de-chaussée puis le premier étage.
Les oeuvres exposées sont interressantes
mais il manque à cet endroit un soupçon de
mystère. L'ambiance se poursuit dans le délire
et les deux fous que nous sommes s'amusent 
à déambuler dans les salles et à se moquer
des groupes d'enfants qui visitaient les lieux.
(c'est d'ailleurs le lendemain que débutait
ma formation BAFA en vue de devenir
animateur... que je suis réellement
depuis début juillet).



pas de panique, il ne s'agit que
d'un squelette datant de l'époque Gauloise


Les expositions représentent bien l'époque
allant du néolithique à la période Gallo
Romaine, les outils et ustensiles sont assez
sympa à regarder, quelques statues sont
très jolies et l'histoire de toutes ces
choses se révèlent très interressantes à lire.
Silex, poteries, armes, et autres couverts
s'offrent à nous, on reconnait bien
l'art gaulois entre autres.

Après avoir passé la salle des vaisselles
et autres porcelaines, nous arrivons dans les
escaliers menant au second étage, c'est
dans les escaliers qu'il fesait le plus froid
et qu'on sentait le mieux l'atmosphère originelle
du château mais rien de bien folichon surtout
que nos délires ne s'arrêtaient plus.
Bref, personnellement je n'ai pas trouvé que
l'ambiance était chargée , je n'ai pas ressenti
le parfum de la jalousie imprégnant  les
murs de ce château à l'architecture si particulière.



la cour intérieure

la même mais de l'autre côté


Après avoir visité (assez rapidemment)
le château, nous sortâmes dans la cour
intérieure pour y faire quelques
photos, notamment de la chapelle...
malheureusement innaccessible au public.
Les blagues allèrent bon train et il fût temps
pour nous de rejoindre le parc du château.

En 1688, le château accueillit Jacques II
d'Angleterre (1633 - 1701), exilé par son
propre neveu Guillaume d'Orange. Ce
souverain fût définitivement écarté du
pouvoir suite à l'échec des jacobites irlandais
et écossais qui fûrent ses partisants
car étant un catholique intransigeant. Les
jacobites partisans du souverain et de son
fils perdîrent la bataille de Boynes en
1690 face aux armée protestantes. Le
monarque déchu décéda au château de Saint
Germain en Laye à la suite d'une tumeur au
cerveau. On raconte que son esprit erre dans
les couloirs du château et surtout le parc du
château ou il venait souvent y méditer. Une
autre légende veut qu'il fût apperçu au
château d'Athearne en Irlande.



le château vu du parc



le parc du château, le pavillon sur la
droite est ce qu'il reste du château
Neuf que l'on appelle pavillon d'Henri IV


Hélas pas de fantôme à l'horizon, à part
quelques nuages sombres et un petit air
froid soufflant sur le plateau, rien à
signaler, le jardin est pas mal du tout, une
statue en son centre, des allées propres
et une vue splendide sur le bassin parisien
dont un bel ensemble sur la Défense.
Mon amie et moi même commencions à
nous chamailler... tiens tiens comme au
château de Pierrefonds. Non sincèrement
je n'ai pas cherché non plus à appercevoir
cet esprit, si il voulait se montrer, il n'avait 
qu'à le faire, ça ne se fait pas sur
commande ces choses là.



une des allées du jardin

une petite vue de la Défense pour finir


Voilà c'est ainsi que s'achève ma petite visite
du château Vieux de Saint Germain en Laye, je
ne parle pas du reste de la visite visible sur
l'article consacré à la ville. Je vous donne
rendez-vous pour un compte rendu de
l'exposition à Bessancourt.

Publié dans Hantise

Commenter cet article

Martine 06/08/2010 07:21


J'aime cette ville même si son château est un peu austère, je le trouverai encore plus lugubre maintenant que j'ai lu ton histoire..... Bisous


camus 06/08/2010 11:23



N'ais pas peur, le fantôme de Jacques II est innofensif, quand aux crimels de l'affaire des Poisons, ils sont morts et enterrés depuis belle lurette.



Massarotto 04/11/2009 14:25


Bonjour,
je souhaiterais me mettre en contact avec vous, en vue d'une exposition en mai dans une Abbaye (val d'oise), je suis sculpteur sur argile et exposerais dans ces lieux avec d'autres artistes,
Cordialement
tél 0663263173
cmassarotto@hotmail.com
prochaine réunion pour organisation de l'expo samedi 21 novembre 2009 (vers 10 heures Mériel)


camus 04/11/2009 22:43



Merci pour la proposition, elle est très interessante. Il faudrait que j'arrive à me libérer un peu et pouvoir assister à cette réunion. L'abbaye a t'elle été choisie, je ne connais que quatre
abbayes dans le Val d'Oise, Royaumont (Asnières sur Oise), Notre Dame du Val (Mériel), Hérivaux (Bellefontaine) et Maubuisson (Saint Ouen l'Aumône). Y a t'il un thème particulier ? J'essayerai de
me rendre plus disponible très rapidemment. En tout cas merci de la visite, du commentaire et de l'offre.



senda 27/04/2009 16:35

pour te remercier d'avoir mis un lien sur ton blog vers le mien j'en ai fais de même , et au passage je suis impressionnée par ton réseau de bloggeurs dont les blogs sont aussi intéressants les uns que les autres

senda 23/04/2009 11:51

l'histoire racontée par Amaury te semble peut être sordide, en tout cas moi j'ai l'impression en la parcourant d'y être et je la remercie pour ça et chapeau pour les photos elles sont splendides

Muad' Dib 24/03/2009 22:25

Coucou Amaury, c'est quand même très sympa quand tu racontes cette histoire même si elle est sordide ...
Bonne soirée,