Chasseur de légendes 3

Publié le par camus


Journal de bord d'un chasseur de légendes


chapitre 3


Les anges noirs de la Cité




Nous voici maintenant dans le quatrième
arrondissement de Paris. Pour commencer, partons de
la cathédrale Notre Dame de Paris, splendide édifice
gothique, merveille architecturale et lieux de quelques
hantises. Je me suis promené à plusieurs reprises en ce
lieu ou il y règne une paisibilité palpable. Pourtant j'ai
été intrigué par cette sensation de froid du côté du
tombeau des Hardricourt dans la statue mortuaire
n'est un squelette encapuchoné agenouillé sur un homme
inconscient. C'est un lieu que j'affectionne beaucoup.

le tombeau des Hardricourt


J'ai également tenté de suivre la trace de cet
ébéniste qui était chargé de décorer les portes de
la cathédrale et qui la veille au soir de l'inauguration
de son travail avait pactiser avec le Diable. Ce dernier
demanda l'âme de l'artiste en échange du travail
accompli pour le lendemain à la première heure.
L'ébéniste accepta et au petit matin on n'eu plus
aucune nouvelle de l'homme, il se serait véritablement
volatilisé. Son âme tourmenté erre aux porte de la
cathédrale jusqu'au à la fontaine des Innocents, place
Joachim du Bellay dans le 1er arrondissement.

J'ai donc un soir d'hiver été sur les lieux pour me
rendre compte des faits réels de la légende, la nuit
tombant tôt, je me suis dit que cela ne pouvait être que
favorable. Et après une bonne heure et demie
d'attente, rien. Trop de monde, l'heure pas assez tardive, je
n'avais pas de date exacte de l'apparition de la hantise
et évidemment je décidais de rentrer bredouille.

le chevet de la cathédrale Notre Dame


Un autre jour, alors que je passais du côté de Saint
Michel, j'eu la sensation de trouver quelque chose, sans
savoir quoi, du côté de Notre Dame. Je suivis mon instinct
et quelle chose étrange m'arriva lorsque j'arrivais
au parvis de la cathédrale, une sorte de moiteur se fît
sentir dans l'air et les touristes semblaient moins
enthousiastes qu'à l'accoutumée. Plus je m'approchais des
portes et plus l'air se faisait lourd, du moins c'est
l'impression que j'avais.

la nef de la cathédrale Notre Dame


Une espèce de sentiment malsain traversa mon
esprit en une seconde puis la lourdeur s'estompa, avais
je une affaire à l'âme torturée de l'ébeniste. Je
me rémorais la légende et décidais d'aller vers les Halles.
En passant près de la tour Saint Jacques, la même
lourdeur se fît sentir très brèvement. L'âme maudite
m'invitait t'elle à la suivre ?

la cathédrale Notre Dame et sa nef


Je me dirigeais à présent vers le forum et la
même sensation se fît très intense mais durant un laps
de temps très court sur la place Sainte Opportune.
Je continuais jusqu'à la place Joachim du Bellay, là
ou se trouve la fameuse fontaine des Innocents, en
m'approchant de celle ci la lourdeur hostile se changea
en amertume, une sensation de mélancolie se fît sentir
très légèrement, une sensation de regret me parcoura
pendant quelques secondes puis plus rien. J'ai des fois
l'impression que mon imagination prend le dessus
et m'égare quelque peu.


la tour Saint Jacques


La dernière hantise dont je vais vous parler sera
très brève car j'ai l'intention de poursuivre mes
investigations et de vous en faire un article exclusif.
Il s'agit de Saint Merri, près du centre Pompidou. Il
s'agit d'un hotel dans l'intérieur imite un style très
ancien, les nuits à l'intérieur sont réputées animées, l'idéal
pour quelqu'un comme moi. L'hotel de Saint Merri compte
en effet dans sa clientèle de nombreux amateurs de
fantastique, de surnaturel et autres choses du genre.
Même les passionnés de meubles anciens y trouveront leurs
compte tous comme les ceux qui s'interessent aux vieilles
pierres. L'église de Saint Merri toute proche est sujete à
quelques rumeurs comme celle faisant lieu d'un culte
démoniaque. On retrouve d'ailleurs une sculpture de
Baphomet en cet endroit troublant.

la cathédrale Notre Dame vue du parvis


Bref, le petit quartier de Saint Merri m'attire au plus
au point et je prévois dans un avenir que j'espère
proche, passer une nuit à l'intérieur de cet hôtel après
avoir inspecté les pierres de cette mystérieuse église
et puis cela me permettra de jeter un coup d'oeil une
nouvelle fois aux légendes de Notre Dame toute proche.


Voilà se sera tout pour ce soir, le prochain chapitre sera
consacré aux quelques recherches que j'ai effectué
dans le cinquième arrondissement.

Publié dans Hantise

Commenter cet article

laetitia 29/09/2008 04:30

J ADMIRE TJR AUTAN T PHOTO ANGOISSANTE MON TI CHASSEUR DE FANTOME A MOI HI

papa momo 25/09/2008 18:48

Cartes postals il leur faut 1 timbre une adresse et 1 cachet etc etc... mon adresse /1 rue manuel de Falla
st leu 95320 pour momo pareil et pour lui se serat une suprise et il auguementerat votre collec...

papa momo 25/09/2008 18:39

bonne serie pour le 75 que je suis ....car pour moi la photo doit montrée et metre en valeur,mais garder son authenticité moi pour cela j'aime la carte postal et pourtant....... c'est pas terrible hein

Miss Tétine 22/09/2008 20:03

Des photos accompagnant tjs aussi tes récis ^^
en parlant de fantômes, g été voir Mirrors, et il y en a des fantômes lol ^^
bisous à toi et c encore et tjs un plaisir de te lire :)

Marie 22/09/2008 16:25

Tes articles sont vraiment effrayants mais tellement fascinants que l'on a envie d'aller faire un tour du côté du quatrième arrondissement.
J'aime beaucoup la façon dont tu as pris la photo de la nef en noir et blanc. Continues comme çà!