Chasseur de légendes 2

Publié le par camus


Journal de bord d'un chasseur de légendes
 


chapitre 2

Un soir aux Tuileries




Nous voici désormais dans le premier arrondissement de
Paris et lieu de quelques légendes et autres hantises qui ont
su attiser ma curiosité. Le musée du Louvre est bien
évidemment l'endroit le plus propice aux phénomènes surnaturels
de part son histoire et son ancienneté. Bon autant vous l'avouer
tout de suite, je n'ai jamais croisé Belphégor, le fantôme du
Louvre lors de mes visites au musée.


le musée et la pyramide du Louvre



C'est après avoir franchi la porte du Carrousel datant
de Napoléon Ier que nous accédons au jardin desTuileries, il
est situé entre la place de la Concorde (qui marque la
séparation avec le huitième arrondissement) et le jardin
du Carrousel, ce dernier donnant sur la cour principale
du Louvre (avec la pyramide).

L'histoire veut que le Pavillon du Jeu de Paume et le musée de
l'Orangerie soient les vestiges du château des Tuileries, édifié
sous Catherine de Médicis. Les deux édifices constituaient
les deux ailes du château, remplacé maintenant par un grand
bassin, le château fût détruit par un incendie le 23 mai 1871
durant une réception.La légende par le d'un garçon boucher
travaillant tout près du palais, il était surnommé Jean
l'écorcheur et fût tué sous l'ordre de Catherine de Médicis
car ce dernier est au courant de beaucoup de secrets de la couronne.

Ce dernier, avant de mourir, lança un "Je reviendrais" et depuis
on raconte qu'il annonce des évenements funestes, il prédit la
destruction du château et la mort de l'astrologue Cosme
Ruggieri, il apparût à Marie Antoinette peu de temps avant la chute
de la monarchie, mais également à Napoléon Ier avant la bataille de
Waterloo ou au frère de Louis XVIII, le comte d'Artois juste
avant la mort du roi.

Le cadavre du boucher ne fût jamais retrouvé, on dit qu'il hante
le palais depuis et qu'il serait apparut dans le dôme de la salle des
Maréchaux, là ou se tenait la réception, juste avant le fameux incendie.
Le fantôme fût connu sous le nom de "Petit homme rouge des Tuileries".

la porte du Carrousel



Plusieurs fois j'ai tenté d'observer cette hantise mais
sans succès, de jour comme de nuit. Il y a bien un soir de
novembre ou j'ai pu observer quelque chose que j'ai trouvé
bizarre. Je me balladais donc du côté du bassin quand j'ai
été subitement attiré vers le musée de l'Orangerie, sans
savoir pourquoi je me déplace vers l'entrée de celui ci.
Et soudain le grand silence alors que quelques secondes plus
tôt, les visiteurs se promenaient dans le parc. A présent, mon
instinct me conduit vers l'entrée du pavillon de Jeu de Paume, en
traversant la partie du jardin qui sépare les deux musées, je
n'ai pas fait attention si il y avait oui ou non d'autres personnes
autre que moi. Une fois arrivé devant la porte, un frisson me
parcoura puis j'entendis de nouveau l'animation autour de moi.
Cela n'a peut être aucun rapport avec la légende mais
j'ai trouvé ça très curieux.

la place de la Concorde et la tour Eiffel vues des Tuileries




Toujours en rapport avec Catherine de Médicis, la
Bourse du Commerce près des Halles est le lieu d'une
légende en rapport avec la précédente. La tour Médicis fût
le lieu des observations de l'astrologue personnel de la
reine Cosme Ruggieri. On raconte que suite à la prédiction
du boucher, le sommet de la tour fût frappé par la foudre
et brûla entièrement entrainant le décès de l'astrologue.
Chaque fois que je passe dans le coin, mon estomac se noue et
un profond sentiment de tristesse m'envahit lorsque j'observe
le sommet de la tour, seul vestige d'un hôtel particulier qu'aurait
fait batir la reine lorsqu'elle quitta le palais des Tuileries en 1572.
On raconte que l'âme de l'astrologue hanterait encore le sommet
de la tour cannelée, je n'ai jamais pû l'appercevoir malheureusement.



Pour finir, précisons que l'actuel forum des Halles et son jardin
sont batis sur l'ancien cimetière des Innocents (tranféré dans les
Catacombes dans le 14ème arrondissement) et que les lieux sont
propices à quelques histoires notamment celle de l'ébeniste
de Notre Dame de Paris dont le fantôme hante la fontaine des
Innocents, place Joachim du Bellay. Je dois reconnaître qu'un
sentiment amer me parcours régulièrement lorsque je me promène
à cet endroit mais vous connaitrez plus mon sentiment sur la
légende dans un prochain article.

le forum des Halles


Le prochain chapitre sera consacré au
quatrième arrondissement de Paris.

Publié dans Hantise

Commenter cet article

Edith 26/10/2015 16:20

Bonjour Chasseur! j'ai une autre version de "l'Homme rouge des Tuilerie" il s'agirait du dernier druide, l'abbé de Lagny, qui avait prédit l'histoire du collier de la reine, et pour cela fut enfermé à la Bastille; libérée à la révolution, il gagnait sa vie comme astrologue, consulté par Bonaparte, ses prédictions furent justes, et en tant que Napoléon, il l’hébergeat aux Tuilerie pour le remercier. Une nuit qu'il faisait ses incantations, avec de grands gestes avec sa cape rouge, un garde eut peur et tira dessus."L'homme Rouge des tuilerie" naquit. (V. Robert Ambelain)

boulier 01/09/2015 13:07

blog brouillon

ppeintrefiguratif 24/06/2009 20:34

en plein dans mon ancien quartier

karameltendre 12/12/2008 14:25

Dans ma précipitation j'ai oublier de mettre l'adresse de mon blog.

Et encore bravo.

karameltendre 12/12/2008 14:15

Je viens juste de trouver ton blog, et je l'apprécie beaucoup.
Je vais le mettre dans ma page de pub sur mon forum.
Et j'espère qu'il t'emmènera d'autre lecteurs.

A bientôt et bonnes fêtes de fin d'année.